Envie de Jardin pour le Printemps prochain ?

Création végétale, Conception, Allée, Terrasse,
Clôture, Bassin, Décoration, Éclairage.

Grâce à une équipe aux compétences multiples, G.Despagnet vous offre une gamme de savoir-faire aussi variés que complémentaires, ce qui est l’essence même du métier de paysagiste. C’est avec fierté que l’entreprise G.Despagnet se qualifie d’ensemblier du jardin, capable de crée des jardins de terrasse, aussi bien que des jardins de plusieurs centaines de mètres carrés. Venez nous rencontrer pour donner vies à votre projet de jardin !

120 route de Mont de Marsan
SAINT MARTIN D’ONEY
05 58 52 00 97
www.g-despagnet.fr – contact@g-despagnet.fr

COCOYNACQ

Entreprise familiale crée à Mimbaste dans le département des Landes en 1993, la famille COCOYNACQ est spécialisée dans la conception de charpente traditionnelle, met à votre service son expérience et son savoir faire afin de répondre au mieux à vos attentes.
La société réalise tous vos travaux de rénovation de charpente bois traditionnelle et de couverture pour vos projets de construction neuve. Une équipe de charpentiers couvreurs professionnels à votre écoute pour vous conseiller et vous guider afin de protéger et conserver votre patrimoine. Elle se déplace sur un rayon de 50 kilomètres environ autour de Mimbaste et reste à votre disposition pour des travaux neufs ou de rénovation comme :

• la conception de charpente bois traditionnelle (taillée individuellement dans nos ateliers)
• la réalisation de la couverture (tuiles mécaniques)
• la pose de fenêtre de toit
• la conception de solivages apparents
• la conception de votre terrasse couverte bois
• la conception d’abris bois de jardin
• la conception de mezzanine bois y compris l’escalier sur mesure
• la fourniture et pose de plancher bois (parquet…)
• la fourniture et pose de lambris bois (murs et plafonds)
• la restauration de toute charpente traditionnelle bois
• la remaniement de tuile canal
• la révision de toiture
• le nettoyage de toiture
• le démoussage de toiture
• la réparation de toiture
• l’isolation de toiture (extérieur et intérieur)
• l’aménagement en bois des combles y compris isolation et la pose de fenêtre de toit

Les Écureuils
355 Chemin de Cordemulet
40350 Mimbaste
05 33 04 01 14

Quel toit pour ma maison en bois ?

Faire le choix de construire une maison exclusivement en bois est un choix écologique et réfléchi. Mais il faut également penser à la composition de la future toiture pour obtenir un résultat logique et homogène.
Bien avant la brique et le ciment, le bois a longtemps été le matériau de prédilection en construction. Écologique, isolant thermique et acoustique, mais aussi très esthétique, il redevient tendance. Néanmoins, la maison en bois nécessite quelques aménagements spécifiques, notamment au niveau de la toiture. Zoom sur toutes les possibilités qui s’offrent à vous…

Les toitures compatibles avec le bois

Les maisons en bois peuvent être recouvertes avec les formes classiques de toiture. Le toit à deux versants est la solution la plus économique car c’est aussi la plus simple à mettre en œuvre. Ici, deux versants viennent se rejoindre au faîtage et s’appuient latéralement sur les murs pignons. La longueur du faîtage est la même que la longueur de la base du toit. Il existe une variante : le toit en croupe à quatre versants, mais elle est beaucoup plus onéreuse…
Le toit mansardé, quant à lui, a l’avantage de proposer une faible pente avec une partie inférieure plus raide. C’est la solution idéale si vous prévoyez d’aménager des combles. Pour les ouvrages profonds ou les surélévations, il est préférable d’opter pour un toit en pente avec un seul versant. C’est aussi l’alternative indiquée s’il est prévu d’installer des panneaux photovoltaïques. Enfin, le toit plat est particulièrement esthétique mais a aussi l’avantage de pouvoir accueillir un espace supplémentaire comme une terrasse ou un petit jardin. Attention toutefois, les toitures plates ne peuvent pas accueillir tous les matériaux…

Les matériaux tendance

Justement, si vous cherchez le matériau parfait pour recouvrir votre maison en bois, sachez qu’il n’y a pas que l’ardoise et la tuile ! Le zinc a en effet la cote ces derniers mois. Il a notamment la particularité de s’adapter à des pentes verticales mais aussi très faibles, de 5 % par exemple. Léger, totalement recyclable, pérenne, naturel et nécessitant très peu d’entretien, il s’inscrit parfaitement dans une démarche de protection environnementale. Esthétiquement, il se marie à la perfection avec le bois comme on peut l’observer dans les pays scandinaves qui l’ont très vite adopté.

Si vous avez choisi le bois par souci écologique, misez donc sur les toitures végétalisées pour recouvrir votre maison ! Très en vogue ces dernières années, elles limitent les chocs thermiques, surtout l’été. En effet, elles contrent les rayons du soleil lorsqu’il tape fort et permettent de faire baisser de moitié les températures. L’hiver, les toitures végétalisées absorbent également les eaux de pluie car elles sont imperméables.
En zone urbaine, elles ont aussi un pouvoir dépolluant en fixant les poussières et les métaux lourds, et contribuent à la sauvegarde de la biodiversité. Bien sûr, ce type de toiture est beaucoup plus onéreux qu’une installation classique, mais le coût est vite amorti par la réduction des dépenses énergétiques de la maison. Néanmoins, du fait de leur poids, les toitures végétalisées ne peuvent se poser que sur des structures très solides. C’est pourquoi la plupart du temps, elles ne peuvent s’adapter qu’aux maisons dont la structure est en béton armé et l’enveloppe thermique en bois.

Installer un bain nordique dans son jardin ?

Vous vous sentez l’âme d’un Viking ? D’origine scandinave, le bain nordique est une alternative sympathique au jacuzzi classique, aux vertus tout aussi relaxantes et thérapeutiques.
Économique et écologique, facile à installer, le bain nordique, appelé aussi spa suédois ou hot tub, fait de plus en plus d’adeptes. Utilisé depuis longtemps dans les pays scandinaves et le Canada, ce loisir original jouant sur le contraste eau chaude/air froid a prouvé ses bienfaits sur le corps et sur le moral et permet de profiter du jardin en été comme en hiver. On se laisse tenter ?

Le bain venu du froid

Le bain scandinave est composé d’un bassin à remplir d’eau et d’un poêle à bois. Comme un tonneau, la barrique est faite de lamelles de bois, assemblées entre elles par deux ou trois anneaux de cerclages en inox. Des petits bancs en bois permettent de s’asseoir au fond et un escalier d’y grimper. Au contact de l’eau, le bois gonfle et empêche la cuve de fuir. Ce processus hermétique protège des risques d’humidité et de champignons. Le poêle vient chauffer l’eau du spa. Il peut être placé directement dans la cuve, séparé par une barrière pour éviter les brûlures, ou installé à l’extérieur et relié par deux conduits, pour laisser plus de place à l’intérieur. Une cheminée en aluminium ou en inox évacue la fumée au-dessus des baigneurs. Vide, un spa pèse entre 200 et 300 kg et le coût est de 3000 à 6000 euros environ, en fonction des matériaux et des finitions souhaitées.

La tradition du bois et du naturel

Conçu par des peuples soucieux de respecter l’environnement, le bain nordique est traditionnellement construit en bois. On choisit des essences imputrescibles tels que le pin, le chêne, le mélèze ou encore le cèdre rouge. Pour chauffer, on utilise des bûches. Pour l’eau, nul besoin de chlore ou de produit d’entretien puisqu’elle est changée régulièrement. Pour les plus maniaques, on peut utiliser un purificateur minéral ou un traitement à l’oxygène actif – beaucoup moins agressif que le chlore — pour éviter que l’eau ne verdisse trop vite. En outre, les modèles traditionnels n’ont pas de système de filtration et n’ont pas besoin d’électricité, ce qui limite leur impact écologique et les rend aussi plus silencieux qu’un jacuzzi.

Pour un moment de bien-être

Le rituel du bain nordique est très simple mais prend un peu de temps ; c’est aussi tout ce qui fait sa saveur. D’abord, il faut remplir la cuve jusqu’à environ 20 cm du bord — ou à hauteur des épaules — puis allumer le poêle en l’alimentant régulièrement de bûches. Pour parvenir à une température idéale, comprise entre 37 et 42°, il faut prévoir deux à trois heures, selon la taille de la cuve. C’est à vous de décider ensuite combien durera votre bain chaud, qu’on peut entrecouper de douche froide, toutes les 15/20 minutes.

Une installation facile

Installer un bain nordique n’est pas très compliqué et ne nécessite pas de travaux coûteux. Vous pouvez faire appel à un professionnel ou le monter vous-même, puisque les spas en kit sont courants. Il faut une surface plane, assez résistante pour supporter le poids de l’équipement et à l’air libre – jamais sous un abri !-. Le sol doit être nivelé en pierre, en bois ou en béton et le bain doit être surélevé et stabilisé par des poutres. La cuve montée, on la remplit d’eau du robinet. Lorsqu’il faudra la vider, à peu près tous les quatre bains, elle pourra servir à arroser les plantes. Et lors du premier remplissage, on n’oublie pas d’ajuster le serrage des anneaux !

Le spa scandinave modernisé

S’il existe de plus en plus de modèles électriques, moins encombrants et plus rapides, on s’éloigne toutefois du concept original qui est d’être le plus écolo possible. Aujourd’hui, des modèles plus modernes proposent de nombreux gadgets : un système de filtration, un chauffage électrique, un éclairage par LED, un couvercle bombé pour s’abriter en hiver ou même une option bain bouillonnant. De même, certaines versions récentes proposent une coque en composite, plus facile à entretenir.

Focus : les bienfaits du spa suédois

Le bain nordique a sensiblement les mêmes effets qu’un sauna ou qu’un jacuzzi. Profondément relaxant et antistress, il améliore la circulation sanguine, soulage les problèmes de rhumatisme et d’arthrose et favorise l’élimination des toxines. En outre, il permet de profiter de la nature environnante : le chant des oiseaux, la brise légère, la neige qui tombe, la vue sur les montagnes ou simplement l’odeur et le crépitement du feu de bois.

La boîte à idées : astuces d’entretien

  • Pour éviter la décoloration du bois, vous pouvez traiter uniquement l’extérieur avec un vernis anti-UV incolore.
  • Attention aux températures très basses en hiver : en dessous de -5 °C, -10 °C, on vidange pour éviter que le gel ne fasse tout exploser !
  • Toutefois, ne laissez pas votre bain nordique sans eau pendant une trop longue période, sinon le bois séchera et il faudra recommencer l’installation.

Portail, la vitrine de votre maison

Plutôt bois, acier, aluminium ou fer forgé ? Les portails se déclinent aujourd’hui en une multitude de matériaux pour s’adapter à toutes vos envies et besoins. Entre sécurité et design, on vous aide à choisir.
Premier et dernier élément que l’on voit en arrivant chez soi, le portail extérieur est un équipement clé dans une propriété puisqu’il doit allier sécurité et praticité à l’usage, sans pour autant détonner dans le paysage.

Format de fichier :EPS CrŽŽ par: LinoColor Date: Ven 13 juin 2003, 8:41 Nom: portailcour.eps

Esthétisme et solidité

Avec un coût variant entre 800 et plus de 2 000 €, notamment s’il s’agit d’un modèle électrique, acheter un portail représente un réel investissement que l’on entend faire sur le long terme. Grâce à la variété des matériaux, il est heureusement possible de concilier design et solidité, afin de ne pas avoir à en changer tous les quatre matins.
Roi en ce domaine, tant en termes de décoration que de résistance, le fer forgé s’impose évidemment comme une valeur sûre qui apportera élégance et authenticité à l’entrée de votre demeure. Attention toutefois à le traiter périodiquement contre la rouille et la corrosion si vous ne voulez pas que sa peinture s’écaille. Tout aussi robuste mais plus chaleureux, le bois séduit encore et toujours les propriétaires désireux d’ajouter une touche de charme à leur porche. Là encore, il faudra le traiter tous les deux ou trois ans avec des fongicides et redonner régulièrement un coup de lasurage.
Par souci d’économie et de simplicité, de nombreux propriétaires optent plutôt pour des matériaux modernes tels que l’aluminium ou le PVC. Leur grand avantage, c’est qu’ils offrent beaucoup plus de choix de coloris et de design et ne nécessitent aucun entretien particulier. En revanche, l’aluminium est plus solide que le PVC qui est déconseillé dans les régions trop venteuses.

S’adapter à votre environnement

Si le budget et le style président évidemment au choix de votre portail, il vous faudra toutefois compter avec certaines contraintes propres à votre propriété et à sa localisation.
Car c’est bien beau de flasher sur tel ou tel modèle, mais encore faut-il avoir la place de l’installer chez soi ! La première chose à faire est donc de savoir de quel espace vous disposez. Vous avez un grand dégagement de part et d’autre de l’entrée de votre terrain ? Vous pouvez opter pour un portail à battants, qui s’ouvrira en général vers l’intérieur. Très répandu, ce type d’équipement peut être installé par les particuliers, à condition d’être à plusieurs eu égard au poids à porter. En revanche, si votre entrée est en pente ou que vous n’avez pas le recul nécessaire, il faudra choisir un portail coulissant sur rail ou autoportant. L’aide d’un professionnel est alors recommandée.
Dans un cas comme dans l’autre, les versions motorisées sont les plus plébiscitées puisque plus pratiques au quotidien. Bras articulés ou moteur enterré pour les portails à battants, à crémaillère pour les modèles coulissants mais aussi motorisation invisible ou solaire, différents systèmes sont possibles.

À noter

Sachez que le plan local d’urbanisme et le règlement intérieur de votre lotissement peuvent limiter votre choix. Pensez donc à vous renseigner avant d’entamer vos travaux.

Quand les piscines sont à la mode

Rien ne se perd, tout se transforme… et les piscines ne font pas exception à la règle. Prenez la température de l’eau avant de plonger dans votre tout nouveau bassin.
Les sociétés évoluent, les piscines suivent. Certaines sont installées depuis plusieurs dizaines d’années maintenant et il est temps de les remettre au goût du jour. Les rénovateurs de piscine se montrent de plus en plus ingénieux pour modifier un simple rectangle d’eau en un tout nouvel endroit design. Il leur suffit d’apporter un point de lumière, une douche de piscine, de changer le revêtement des bordures… pour que l’espace de baignade prenne un tout nouvel aspect. Si ces professionnels surfent sur la vague, ils ne sont pas les seuls à s’être adaptés aux exigences de leurs clients.

Sécurité, oui… Beauté, aussi !

Refermer une piscine, que ce soit pour empêcher un enfant de tomber dedans ou pour la protéger des feuilles mortes de l’automne, n’est plus seulement une nécessité : c’est une obligation. Certains n’ont pourtant pas envie de sacrifier l’élégance de leur environnement à une bâche bleu informe, entreposée tant bien que mal. Pour ceux-là, on trouve de plus en plus de volets immergés, ou intégrés sous les terrasses. Ils disparaissent dès qu’ils ne sont plus utiles et coulissent ensuite sans effort, assistés de leur moteur, dès que le besoin s’en fait sentir.

Tout petit mini rikiki

L’urbanisation galopante a un défaut : l’espace dédié à chaque individu est de plus en plus restreint. Néanmoins, le manque de place n’empêche pas de rêver d’un point d’eau. Les minipiscines, ou piscines XS, gagnent ainsi de plus en plus de terrain. Leur surface moyenne est comprise entre 15 et 20 m2, juste assez pour faire trempette et prolonger de quelques brasses. Vous pourrez même trouver des bassins d’une taille inférieure à 10 m2. Équipées d’un système de chauffage et de nage à contre-courant, ces « piscinettes » ont vraiment tout d’une grande !
Les piscines à fond mobile creusent aussi leur trou. Au premier coup d’œil, elles ressemblent à un simple carré ou cercle carrelé. Mais il suffit d’appuyer sur un bouton et leur fond s’enfonce progressivement, à la hauteur désirée, tout en se remplissant d’eau. Là où le sol permettait de jouer ou de s’attabler, une piscine apparaît soudain. La baignade terminée, la fosse se comble à nouveau, comme si de rien n’était. Voilà qui permet de profiter intégralement de son jardin !

Aquagym

Il n’y a pas que dans les piscines des clubs sportifs qu’il est possible de se muscler. Des accessoires dédiés aux particuliers se glissent dans les piscines, pour la plus grande forme des nageurs. Tous les muscles du corps peuvent être sollicités par ces machines… et certaines proposent même un massage final, pour récompenser les efforts effectués. Si l’option « nage à contre-courant » est toujours un avantage agréable, de plus en plus installée, ces nouveaux supports viennent la concurrencer de manière musclée.

Ça chauffe

Les piscines couvertes sont souvent chauffées, mais elles ne sont plus les seules. Jusqu’aux piscines hors-sol qui disposent maintenant d’appareils de chauffage solaire ! Il suffit alors de les relier à la filtration, sans aucun branchement électrique à réaliser. Ailleurs, des panneaux solaires seront utilisés pour augmenter la température de plus grands volumes d’eau. Il suffit parfois de quelques degrés de plus pour avoir envie de prolonger sa baignade. Voilà qui donne l’occasion de profiter de son bassin en toute saison… ou presque.

Aérovoltaïque, le nouveau photovoltaïque

S’il se confond facilement avec le photovoltaïque, l’aérovoltaïque a l’avantage de chauffer et de ventiler l’habitat en plus de produire de l’électricité. C’est en revanche une installation coûteuse dont le rendement énergétique reste à améliorer.

Si le photovoltaïque est désormais une technologie bien connue et en constante progression depuis plusieurs années, l’aérovoltaïque s’impose comme le petit nouveau en matière d’énergie solaire. Ce système hybride combine l’efficacité des panneaux photovoltaïques et thermiques pour à la fois produire de l’électricité et chauffer l’habitat. Cette innovation a ainsi pour prétention d’exploiter 80 % du potentiel solaire au lieu de 20 % pour le photovoltaïque seul. Une solution intéressante mais qui reste encore très coûteuse…

Un système deux en un

L’aérovoltaïque permet de fournir de l’électricité dans la maison, mais également de récupérer l’énergie thermique produite par les rayons du soleil pour chauffer l’habitation. Avec cette méthode, les deux faces du panneau solaire sont optimisées pour multiplier ses performances. Ainsi, elle permet d’augmenter la production d’électricité de 10 % par rapport à un équipement photovoltaïque classique. Elle offre aussi un système de rafraîchissement de l’air l’été, car elle combine les fonctions de chauffage et de climatisation. Enfin, cette technologie permet de ventiler l’habitat et de le purifier, en filtrant l’air extérieur insufflé à l’intérieur du logement.

À quel prix ?

Si l’aérovoltaïque est un système tout-en-un plutôt intéressant pour réduire sa facture énergétique, c’est toutefois une installation très coûteuse, bien plus d’ailleurs que le photovoltaïque.

Le prix correct de cet aménagement oscille entre 15 000 et 18 000 € TTC pour des panneaux offrant 3 kWc (kilowatt-crête, l’unité de mesure de ces kits solaires), environ 24 000 € pour un 6 kWc et 40 000 € pour un 9 kWc. Évidemment, tout dépend ici du matériel posé, des difficultés liées à l’installation et des entreprises qui sont encore très peu nombreuses à proposer ce type de panneaux solaires, et donc très peu compétitives.

Quelle rentabilité ?

Tout comme le photovoltaïque, la rentabilité de votre équipement aérovoltaïque va d’abord dépendre de votre lieu d’habitation. En effet, la production d’énergie sera plus performante si votre maison bénéficie d’un ensoleillement important tout au long de la journée et de l’année.

De même, l’isolation de votre habitat va beaucoup jouer : les logements anciens ont davantage tendance à minimiser les effets bénéfiques de ce type d’aménagement, à l’inverse des logements neufs ou rénovés répondant aux normes RT2012.
Quant à l’aspect financier, l’Ademe a réalisé une étude démontrant que les économies pour le chauffage sont seulement de 3 à 10 % pour les maisons anciennes et jusqu’à 27 % dans le neuf. Aussi, il ne faut pas vous attendre à rentabiliser votre investissement avant sept ou huit ans après la pose des panneaux solaires.
Il faut donc bien penser l’aérovoltaïque comme un système complet qui permet de faire des économies d’électricité et de chauffage, mais surtout qui offre en supplément une meilleure qualité de l’air intérieur et un effet de climatisation l’été. Si seules les performances énergétiques vous intéressent, il est plus judicieux de se tourner vers le photovoltaïque, moins cher et plus compétitif à l’heure actuelle.

Un équipement éligible au crédit d’impôt

Depuis 2014, le photovoltaïque ne bénéficie plus du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Ce n’est heureusement pas le cas pour l’aérovoltaïque qui vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées pour l’installation de cet équipement. En revanche, le montant maximum accordé est de 1 200 € jusqu’à la fin de l’année 2019. Une somme très modique pour un aménagement qui coûte plusieurs milliers d’euros…

Chauffage : les équipements les plus économiques

Cet hiver, passez le cap et investissez dans un appareil de chauffage plus économique et plus écologique. Vous réduirez ainsi votre facture énergétique tout en protégeant la planète ! Chaque année, lorsque les premiers frimas arrivent, c’est le même casse-tête : la majorité des Français se demandent comment faire des économies de chauffage. Avec la hausse constante du prix des combustibles, alléger sa facture énergétique devient en effet l’objectif principal de la plupart des foyers. Et si l’on peut réduire son empreinte écologique par la même occasion, c’est tout bénef ! Ainsi, il est tout à fait possible de ne plus payer plein pot à condition de faire un petit investissement de départ…

Le poêle à bois

Parmi les équipements de chauffage les plus économiques, le poêle à bois est certainement le plus intéressant. En effet, le bois est actuellement le combustible le moins coûteux du marché, puisqu’il est environ 30 % moins cher que le gaz ou le fioul. En moyenne, son prix varie entre 0,03 et 0,06 € par kWh, contre 0,12 et 0,14 € par kWh pour l’électricité par exemple. Son rendement est compris entre 60 % et 93 % pour une utilisation avec des granulés, contre 80 % maximum pour une cheminée avec insert. Ce n’est donc pas pour rien si six millions de ménages ont déjà sauté le pas en s’équipant d’un poêle à bois ! C’est aussi une solution écologique car le bois rejette peu de CO2 et il s’agit d’une énergie renouvelable. En effet, la filière est organisée par l’Office national des forêts (ONF), qui gère une production issue exclusivement de forêts exploitées durablement. Évidemment, le prix d’un poêle à bois reste un investissement important puisqu’il faut débourser entre 3 000 et 10 000 € en fonction des modèles.

La chaudière à condensation

Autre option pour les foyers qui utilisent le gaz : la chaudière à condensation. Celle-ci assure aussi bien le chauffage que la production d’eau chaude sanitaire. En effet, elle fonctionne en brûlant le gaz, ce qui produit de la chaleur, et utilise la vapeur d’eau contenue dans la fumée pour la refroidir et la transformer en liquide. Ce système deux en un permet alors de réduire sa consommation de gaz de 10 à 25 %. Comptez environ 3 000 € pour une chaudière à condensation.

La pompe à chaleur

C’est un peu l’appareil à la mode, mais il faut dire que la pompe à chaleur air-eau est l’une des plus économiques ! En effet, pour 1 kWh consommé, elle vous restituera 3 kWh d’énergie. Un véritable petit tour de passe-passe qui vous permettra de diviser par trois ou quatre votre consommation énergétique ! Elle a aussi comme autre atout d’être écologique car elle capte les calories extérieures pour les transformer en énergie. Elle ne pollue donc pas et ne rejette pas de fumées toxiques. C’est aussi malheureusement l’un des appareils les plus chers à l’achat car il faut compter environ 12 000 € pour une pompe à chaleur mixte.

Le chauffage solaire

Enfin, pour chauffer sa maison gratuitement, rien ne vaut le chauffage solaire ! S’il faut investir au départ dans des panneaux thermiques, cet achat est rapidement rentabilisé (quelques années à peine), permettant de couvrir jusqu’à 70 % des besoins de chauffage d’une maison. Si l’énergie créée est gratuite et inépuisable, il faut en revanche prévoir un système complémentaire ou d’appoint (chaudière à condensation ou pompe à chaleur par exemple) qui prendra le relais.

Quelques critères à prendre en compte

Évidemment, la rentabilité d’un équipement de chauffage économe dépendra aussi et surtout de votre habitat. En effet, pour qu’il soit pleinement efficace, votre maison doit être correctement isolée et limiter les déperditions de chaleur. Avant de penser à changer son système de chauffage, il est donc conseillé de faire un point et d’envisager des travaux d’isolation. Le lieu d’habitation aura également son importance. Par exemple, les panneaux solaires et les pompes à chaleur sont plutôt déconseillés dans les régions froides et davantage adaptés dans les contrées ensoleillées.

piscines Roche

Votre pisciniste depuis plus de 30 ans !

• Piscine à débordement
• Piscine carrelée
avec dalles de Bali
• Bassin avec revêtement
PVC armé
• Piscine revêtement Polyester

Implantées au Pays Basque depuis plus de 30 ans, les Piscines Roche se sont spécialisées dans les constructions traditionnelles de qualité, totalement en harmonie avec l’environnement. Cette société dispose d’un grand show room à moins de 200 mètres de la sortie de Biarritz sur l’A63. Elle propose tous les équipements et produits nécessaires pour le bon fonctionnement, l’entretien, le chauffage, la sécurité et les accessoires de la piscine. Elle peut aussi effectuer des diagnostics pour des dépannages, rénovations ou l’amélioration des piscines. Elle reste à l’écoute pour des conseils et peut assister aux expertises. Enfin, elle assure le SAV et propose des contrats d’entretien annuels ou saisonniers modulables.
Construction & rénovation…

Espace Piscines Roche
1310 avenue de Bayonne – Bidart
05 59 43 90 43
piscinesroche@wanadoo.fr
www.piscines-roche.fr

la cabane aux grillades

GL Diffusion Bois

Charbon de bois – Allume feux naturels – Granulés de bois – Bûches compressées – Bois de chauffage en filets et en ballots

Le spécialiste du gros conditionnement près de chez vous !
PRO & PARTICULIERS

Gamme de Barbecues & accessoires WEBER

Ouvert du lundi au samedi
10, Rue D’Argoubet (à côté de Dekra)
40100 DAX – 05 47 80 82 56
www.lacabane-auxgrillades.fr
commerce@gldb.fr

Scierie Graciette

Un savoir-faire qui dure depuis plus de 40 ans !

Spécialisés dans l’embellissement de vos extérieurs nous réalisons des aménagements en bois : plages de piscines, terrasses bois, terrasses de mobil-home, balustrades, clôtures, piquets acacia etc…

Notre entreprise familiale, installée près de Dax à Hinx dans les Landes (40) a su conserver des méthodes traditionnelles de travail.
Découvrez toute une gamme de produits en pin des Landes, pin Sylvestre, bois exotique, acacia pour aménager l’extérieur de votre maison. Terrasse de maison, plage de piscine, terrasse de mobil-home kit clôture etc…
Retrouvez le charme, l’élégance, l’harmonie, le plaisir de votre extérieur… Décorez votre extérieur de maison ou mobil-home avec nos produits…
Créez un lieu chaleureux et accueillant pour passer d’agréables moments.

SARL GRACIETTE
615 route de Yon – HINX
05.58.89.56.99 – 06.31.85.21.29
FB – www.bois40.com

piscines Courrej

La Société
Fort d’une expérience d’une dizaine d’années, notre périmètre d’intervention se définit du Pays Basque (Biarritz), la côte Landaise jusqu’à Mont de Marsan. Nous proposons également un service d’accompagnement global pour la réalisation et l’entretien de votre bassin.
Votre projet
Pour une piscine traditionnelle enterrée sur mesure, une piscine à débordement ou une piscine miroir, nous sommes là pour vous conseiller et vous accompagner afin que votre bassin réponde à toutes vos attentes.

4 types de finitions :
Liner 75/100e – PVC Armé 150/100e
Polyester – Finition béton

Maintenance et entretien
Nous vous proposons également un service de mise en route et d’hivernage de votre piscine.
En ce qui concerne la mise en route de votre bassin, notre prestation comprend :

Le nettoyage de la piscine
Le nettoyage du filtre et préfiltre
Le nettoyage des skimmers
Le nettoyage de la ligne d’eau
L’analyse de l’eau professionnelle au photomètre et le dosage des produits
Le réglage des horloges
La vérification hydraulique et électrique de votre installation
Le nettoyage de la bâche d’hiver

En ce qui concerne l’hivernage, notre prestation comprend :
Un hivernage actif ou passif de votre bassin
La vérification hydraulique et électrique de votre installation
Le réglage des horloges
Les produits d’hivernage
La mise en place de la bâche d’hivernage

Magasin / Showroom
Notre magasin est situé 1077 Avenue du Maréchal JUIN à Mont de Marsan. Avec un showroom de 180m², vous y trouverez tout le nécessaire au bon fonctionnement de votre piscine :
Un espace d’accueil et de conseil
Une large gamme de produits d’entretien
Le nécessaire pour équiper et faire évoluer votre bassin
Un stand dédié aux analyses d’eau avec un photomètre professionnel afin de connaître les taux exacts de votre piscine et pouvoir vous prescrire les produits nécessaires pour garder une eau saine et parfaitement équilibrée
Une zone de démonstration afin de vous former à l’utilisation et à l’entretien de votre local technique.

1077 Avenue du Maréchal Juin
Mont de Marsan
05.58.06.38.13
www.piscine-courrej.fr
contact@piscinescourrej.com

Quels matériaux pour mon bardage ?

BARDAGE BOIS

Le bardage est un parement extérieur ou intérieur qui isole, protège et embellit l’habitation. Les matériaux employés sont nombreux et dépendent du projet et du budget de chacun. Petit tour d’horizon.
Si sa première fonction est d’isoler et de protéger du froid, des UV, des intempéries et des chocs, le bardage est également un élément de décoration à part entière. Le matériau à utiliser ne sera pas le même pour l’aménagement d’un toit-terrasse ou pour la rénovation d’une façade. Pour se décider, on prendra en compte certains critères, en commençant par la performance : quelle isolation thermique et quelle longévité souhaitons-nous obtenir ? Quel est l’effet esthétique recherché, moderne ou authentique ? Au niveau de l’entretien, est-on prêt à investir du temps et de l’argent pour prendre soin d’un matériau particulier ou choisit-on la facilité ? Enfin, le coût peut varier énormément en fonction des matériaux mais aussi des accessoires et de la technicité de la pose. Verticale, horizontale, oblique, emboîtée ou à claire-voie, voici tout ce qu’il faut savoir…

Le bardage en bois : traditionnel et varié
Très employé par nos ancêtres mais aussi dans les pays nordiques et certaines régions des États-Unis, le bardage en bois est plus que jamais dans l’air du temps. Écologique et recyclable, il minimise l’empreinte carbone et charme par son authenticité. Un toucher chaleureux, des couleurs et des veinages uniques apportent beaucoup d’originalité et de naturel à la maison, qui se veut à la fois traditionnelle et contemporaine. Faisant le bonheur des architectes, il se décline sous plusieurs formes : en clins, en panneaux ou en bardeaux. Il peut être massif, contrecollé ou un dérivé de la matière brute. On a le choix entre de nombreuses essences de bois, aux aspects et aux propriétés variées, qui sont répartis en cinq classes d’emploi, du plus fragile au plus résistant. Par exemple, l’épicéa, le Red Cedar, le pin douglas, le pin maritime, le peuplier, le mélèze ou le châtaigner, tous de classe 4, supportent un taux d’humidité supérieur à 20 % et sont donc à privilégier pour les façades exposées au nord, tout comme le teck, star des aménagements extérieurs.
Selon son essence, le bois est bon marché et accessible. Idéal pour un intérieur cosy type chalet, il nécessite en revanche un entretien régulier, surtout à l’extérieur.

Le bois composite et le PVC : modernes et pratiques
Conçu avec des essences de bois associées à des résines ou d’autres matériaux, le composite est ultrarésistant et imputrescible. Offrant une large gamme de couleurs, il ne grisera pas avec le temps et résistera très longtemps.
Attention toutefois à privilégier les produits sans composé chloré ou composés organiques volatils, cancérigènes et polluants, pour préserver l’environnement !
Pour isoler et looker l’intérieur de la maison, optons pour le PVC ou le polystyrène. À coller directement au mur ou à poser sur une armature, ils offrent un large choix de coloris et de motifs. Leur poids plume est également parfait pour faire un faux plafond. Dehors, le PVC a plusieurs avantages : moins onéreux, il est facile à poser et ne nécessite aucun entretien.

L’acier, la terre
et les autres
Pour un aspect design et contemporain, on peut se tourner vers l’acier galvanisé, de plus en plus utilisé dans les constructions modernes. Décliné en plusieurs formes – plaques, tôles planes ou nervurées — et en de nombreux coloris, il est très résistant aux intempéries, aux UV et est ultra-durable dans le temps. Les moins : relativement cher, il peut être bruyant par temps de pluie battante et se marie mal avec les maisons anciennes.
Pour un effet naturel et ancien, citons entre autres le bardage en terre cuite, peu utilisé mais naturel et résistant au gel et au feu, le bardage en pierre naturelle (basalte, marbre, ardoises) absolument superbe ou encore le bardage en béton, moins esthétique mais très isolant.

Bien protéger son bardage
Le bois non traité grise toujours avec le temps. Si l’on veut garder la même nuance, on peut le traiter tous les deux à quatre ans avec une lasure incolore ou légèrement teintée qui maintient la couleur naturelle. On peut également protéger le bardage avec une peinture extérieure. Un traitement contre la rouille est obligatoire pour l’acier. La pierre et la terre cuite ne nécessitent quant à eux pas d’entretien particulier. Enfin, avec l’arrivée des produits composites, on a une meilleure résistance aux UV et aux intempéries.

Entreprise du Paysage

Confiez-nous votre jardin et vos espaces verts Particuliers – Professionnels – Communes

Notre métier et notre savoir-faire depuis 38 ans !
Notre jardinerie, Pépinières Brethes, est située à Benquet, près de Mont-de-Marsan, dans le département des Landes et intervient pour l’aménagement de vos espaces verts.
Ce qu’il faut savoir
Là, vous trouverez certes des plantations pour parcs et jardins, à destination de particuliers comme de professionnels, mais aussi des arbres, des arbustes, des conifères, des plantes, exotiques ou pas, des rosiers, des terres de bruyère, n’en jetez plus. En tout quelque 500 variétés déployées.
Dotés de la main verte, c’est assurément un paradis verdoyant qui s’ouvre à vous ici. Le tout, comme ils disent « à prix logique », c’est-à-dire sans le coup de bambou, mais d’une qualité certifiée.
Le plus, c’est la qualification de « paysagiste », susceptible d’aménager vos parcs et jardins, airials, abords de piscines, avec élégance et savoir-faire. Tout le talent de l’artisan, dont on relève ici le socle commun étymologique avec celui de l’arti-ste

Un parfum de roses, sans les piquants
Didier Brethes propose à ses clients la création et l’entretien des aménagements extérieurs : jardins, parcs, espaces verts. Nos professionnels de la pépinière assurent tous vos travaux de plantation d’arbres, fleurs, etc. Nous réalisons la taille de haies pour vos jardins chez les particuliers.
En véritable paysagiste, nous vous conseillons et réalisons vos aménagements extérieurs. Venez nous rendre visite à Benquet dans les Landes.

Clientèle Particulier · Collectivité · Commune
Zone commercial · Habitat Collectif

À la pépinière, vous retrouverez un assortiment unique d’arbres d’ombres, fruitiers, à fleurs, conifères, arbustes, plantes de terre de bruyère, rosiers, arbustes méditerranéen : oliviers, palmiers. Pour en savoir plus sur nos productions et nos aménagements de jardins et de parcs, Cathy et Didier vous conseillent pour l’achat de vos végétaux. Vous découvrirez nos productions en plein air.

Pépinières Brethes
56 Chemin des Oiseaux
BENQUET – 06 08 31 99 50
www.pepiniere-brethes-paysagiste.fr
pepinieresbrethe@orange.fr

Une terrasse façon hacienda

Terrasse façon hacienda - Mexican flower garden

Avec les beaux jours qui s’annoncent, on a tous envie de chaleur et d’exotisme.
Et si, pour pousser le rêve jusqu’au bout, on donnait à la terrasse un air d’hacienda venu tout droit d’Amérique latine ?
Le style hacienda, inspiré des grandes maisons ou exploitations agricoles hispaniques, est tout sauf sobre. À la fois festif et convivial, il invite, par un jeu habile de couleurs joyeuses et d’imprimés graphiques, au farniente et aux longues soirées estivales entre amis. Un esprit coloré et muy caliente qui donne envie de chevaucher à travers les grands espaces américains, histoire de se sentir bien sans aller trop loin…

Les couleurs sont partout
Pour faire venir le Mexique jusqu’à nous, rien ne vaut une décoration épicée. Le travail des couleurs est donc primordial. Vives, chaudes et gaies, elles doivent inspirer le bonheur de vivre, la chaleur et le soleil. On mise donc sur un camaïeu de tons ocre et orange. Le terra cota, le fuchsia, le jaune ou encore le vert sont les teintes de prédilection. La couleur est partout : sur les murs, les coussins et les cache-pots. Les tapis sont multicolores et rayés, les tissus se parent de motifs ethniques et aztèques ou encore de fleurs brodées au format XXL.
Dernière astuce : quand on reçoit du monde, on n’oublie pas de choisir une vaisselle adéquate ! Elle doit être dans le même esprit, colorée et stylée.
Des matières naturelles
Pour un esprit rustique, le naturel s’invite dans l’hacienda. Le mobilier est en bois brut ou en rotin, une matière naturelle et intemporelle qui vieillit plutôt bien au fil des années. Directement inspirés de l’artisanat des peuples latino-américain, les accessoires tressés à la main sont ultra-tendance.
Paniers, corbeilles et tenates traditionnelles sont réalisés en rotin, en osier ou en bambou. Naturels ou colorés, ces rangements esthétiques et pratiques rappellent le savoir-faire ancestral de toute une culture.
En outre, le mélange de matériaux bruts donne le ton : les pierres, le bois, la terre cuite, le métal non peint et les carreaux de faïence s’invitent sur la terrasse.
On tente l’indoor/outdoor
Dans les pays chauds, on passe généralement plus de temps dehors que dedans alors autant bien s’installer ! Espace de vie et de détente à part entière, la terrasse doit être le plus agréable et le mieux aménagée possible. On y dispose des fauteuils confortables, des plaids pour la fraîcheur du soir, une végétation adéquate et des détails décoratifs que l’on pourrait très bien retrouver à l’intérieur comme des bougies et des paniers.
Pour être à l’aise, on place un peu partout des coussins unis, imprimés ou à pompons frangés. Les hamacs et les coussins à même le sol sont de mise. On n’hésite pas non plus à mixer les éléments de mobilier de jardin colorés : plus il y a de vie, mieux c’est !
Pour végétaliser le tout, on agrémente l’espace de cactus et autres plantes grasses typiques du climat désertique. Au niveau du sol, le charme authentique des azulejos, ces carrelages de faïence artisanaux décorés de motifs géométriques ou figuratifs, donnera du cachet à l’espace. Pour une ambiance plutôt ranch, on opte pour le bois et quelques tapis chatoyants. On peut aussi miser sur un parterre de pierres et autres graviers blanchis, qui réfléchiront la lumière du soleil !
Comme au Mexique
Pour donner à sa terrasse une allure de patio mexicain, on peut ajouter des objets typiques du pays. On apportera ainsi un peu de la chaleur du désert et des mythes du pays avec des sombreros et des calaveras, ces petits crânes colorés emblématiques du jour des morts et de la culture mexicaine.
Si le style hacienda s’inspire majoritairement de la culture hispanique, il emprunte certaines influences américaines à l’esprit western et ranch.

On peut ainsi accrocher au mur un crâne de buffle ou un piège à rêve en macramé. On n’oublie pas de s’aménager des zones d’ombre avec des voiles tendues ou des pergolas en canisses.

Pour donner un côté intimiste aux soirées d’été, de petites lanternes ou des guirlandes lumineuses, en forme d’ananas par exemple, seront du plus joli effet. Bienvenido a casa !

Un studio dans le jardin pour les amis

Les constructions modulaires ont le vent en poupe !
Grâce à ces studios en kit, vous pouvez ajouter une dépendance à votre logement en un tour de main, pour y installer un bureau, une chambre d’ami ou une chambre d’hôtes. GreenKub, société spécialisée,
dresse le profil des adeptes de cette solution.

Plutôt que d’entreprendre de lourds travaux de construction, les propriétaires en manque de place peuvent opter pour une alternative plus économique : la construction modulaire. Le concept : un local préfabriqué et parfaitement isolé, qu’il ne vous reste plus qu’à monter. Qui sont les clients de ce genre d’alternative ? C’est ce qu’a voulu savoir GreenKub, une entreprise spécialisée dans les constructions modulaires en bois.
D’après cette enquête, 47,5 % des acheteurs ont entre 45 et 60 ans, période transitoire durant laquelle la maison est souvent surpeuplée.
Alors que toutes les chambres du domicile sont déjà occupées, ce studio indépendant monté dans le jardin permet avant tout d’héberger des amis ou de la famille dans plus de 43 % des cas. Dans une moindre mesure, il peut aussi servir de bureau ou être loué à l’année. Un investissement réalisé le plus souvent sans crédit. Et pour cause puisque Greenkub promet un coût 60 % moins cher qu’une extension classique.

Tout savoir sur la baignade BIOlogique

Pour ne plus sortir de l’eau les yeux rougis et le corps plein de démangeaisons, immergez-vous dans une baignade biologique. Se dispensant de tout adjuvant chimique, ces bassins naturels ont seulement recours au pouvoir filtrant des plantes.

Comment ça marche ?

Pour beaucoup, se baigner en milieu naturel promet des sensations inégalables. Seulement, entre le spectre de la pollution, la prolifération des algues ou tout simplement les difficultés d’accès à l’eau, le plaisir promis par cette immersion tourne trop souvent à la déception. La piscine incarne en comparaison une alternative beaucoup plus sûre, choisie par de nombreux foyers. Toutefois, la liste des produits chimiques nécessaires pour maintenir le parfait équilibre de ce bouillon de culture soulève immanquablement la question de la nocivité. Dans ces conditions, la moindre des prouesses de la baignade biologique est de parvenir à concilier bonheur des bains à volonté et espace totalement purifié. Cette union du naturel et de l’artificiel est autorisée par divers aménagements techniques et une maîtrise de la flore, tenue pour agent filtrant.

Par l’intermédiaire de quelques plantes soigneusement sélectionnées, la baignade biologique s’éloigne de la palette des biocides formant l’ordinaire des piscines classiques pour mieux se rapprocher du modèle de l’étang. Une étendue d’eau qui, si elle intègre effectivement sa zone verte, a été entièrement repensée. Ainsi, la baignade biologique se divise-t-elle en plusieurs parties.
La première, très importante pour les nageurs, est dévolue à la baignade. Un muret la sépare de la zone de filtration. C’est ici que l’eau est régénérée naturellement, via un ensemble de plantes aquatiques. Ce semis comprend des variétés qui vont se nourrir des impuretés en suspension dans l’eau, tel le jonc ou le roseau, tandis que d’autres auront une vocation uniquement décorative. Une troisième zone, dite « de régénération », est accolée aux deux premières.
Sa fonction est d’oxygéner l’eau avant que celle-ci ne rejoigne le bassin de baignade. En plus des indispensables pompes et autres jets, ces espaces peuvent être complétés de divers appareillages, tels que des filtres spécifiques, afin de conserver l’eau la plus pure possible.

Combien ça coûte ?

Pour être opérationnelle, une baignade biologique ne réclame guère plus d’investissements qu’une piscine classique. Elle ne demande pas non plus beaucoup plus d’espace, puisqu’elle occupe une fois et demie la superficie de ses homologues moulés ou bétonnés. Cette spécificité fait de ce concept une solution tout à fait adaptable aux particuliers. Par extension, pas besoin d’être localisé en rase campagne pour profiter de ces bassins, de nombreux modèles ayant d’ailleurs été aménagés en zone urbaine.

Ceux-ci peuvent au demeurant adopter toutes les formes possibles, depuis le modelé de la piscine classique jusqu’à des architectures beaucoup plus singulières. Si elle attire naturellement toute une faune sympathique, à l’instar des grenouilles et autres crapauds, l’entretien d’une piscine biologique en appelle davantage aux joies du jardinage qu’aux vicissitudes de l’apprenti chimiste. Il est en effet nécessaire de maintenir l’équilibre de ces piscines bio, afin d’y préserver une eau limpide et une flore prospère, soit autant de preuves de la bonne santé de cet espace.

En conclusion, si la baignade biologique offre les mêmes avantages que la piscine, elle assure en retour un plaisir supplémentaire, celui de la pureté, allié à une satisfaction esthétique et au plaisir d’entretenir son petit écosystème…

Les tendances outdoor de l’été

Quand les beaux jours arrivent, on n’a qu’une seule envie : pouvoir se prélasser dehors et profiter de son extérieur. Voici quelques tendances charmantes à adopter cette saison !

Par outdoor, on entend l’extérieur et le plein air. Pourtant, en termes de décoration et d’aménagement, les frontières entre l’intérieur et l’extérieur de l’habitat se floutent de plus en plus. À l’instar des pays chauds, le jardin fait désormais office de pièce supplémentaire, devenant un espace de vie à part entière et s’inscrivant parfaitement dans la tendance qu’on appelle indoor/outdoor.

Tendance mix and match

L’une des tendances phares de cette saison est le mix and match, c’est-à-dire le mélange des styles. On ose le métissage de l’ancien et du contemporain, du vintage et du design, du romantique et du coloré, en un savant jeu de contrastes ! Le béton, qui fait plutôt moderne, peut s’accorder avec des chaises en rotin au charme désuet ou avec un hamac tressé et coloré. De la même manière, on peut délimiter les espaces en mixant les matériaux : de la pierre naturelle pour un coin cuisine et repas, du bois pour l’espace de détente, etc.

Tendance cosy cocooning

Loin des chaises en plastique blanches ou kaki, le mobilier de jardin se veut aujourd’hui plus varié et plus chic, rivalisant avec celui de l’intérieur. Les fibres synthétiques comme le polyester et la résine imitent très bien les tressages naturels et sont traitées anti UV pour résister efficacement aux intempéries. Ils offrent ainsi une excellente alternative aux salons classiques en bois ou en bambou, certes charmants mais peu durables lorsqu’ils ne sont pas correctement protégés.
Les textiles eux aussi savent désormais résister aux agressions extérieures et offrent un toucher aussi souple que celui des tissus d’intérieur. Même les tapis s’invitent dehors pour apporter toujours plus de confort à l’espace outdoor !
Enfin, on pense à abriter le jardin ou la terrasse du soleil et de la pluie avec une pergola en bois ou en métal, à la fois jolie et pratique. Côté déco, on l’habille avec des plantes grimpantes et des guirlandes solaires qui, une fois la nuit tombée, donneront une ambiance intimiste et festive au jardin.

Tendance hacienda

Pour donner à votre terrasse un petit air d’hacienda mexicaine, propice à la détente et à la fête, on mise sur une décoration épicée et chatoyante. Les murs se parent de rouge, les coussins à pompons se couvrent d’ocres ou de jaunes et s’ornent d’imprimés ethniques, aztèques ou fleuris. Le sol est recouvert de tapis d’extérieur rayés et multicolores que l’on superpose pour un effet mix and match pile poil dans la tendance.
Enfin, pour parfaire cette ambiance latino, on dispose des éléments typiques comme les crânes de cavaleras ou des carreaux de faïence colorés façon azulejos. Le mobilier est rustique et fait la part belle aux matières naturelles comme le bois brut et l’osier. Pour accentuer le côté caliente, on troque les classiques jardinières en terre cuite contre des paniers tressés, qui accueilleront cactus, succulentes et autres fleurs colorées.

Tendance slowlife

La slow life, c’est l’art de ralentir et de s’épanouir pour adopter un mode de vie bohème, qui fait la part belle à la rêverie, à l’écoute de soi et à la convivialité. Ici, plus que jamais, le coin outdoor est un vrai hymne à la nature, laissant une large place à la végétation luxuriante des lieux.

Pour se sentir comme à la maison, on se fabrique un écrin confortable, reposant et cosy.
On sort les suspensions en bambou, les tapis en jonc de mer, les canapés douillets et les coussins XXL. Envie de convivialité ? Les hamacs, poufs et autres lits de jardin ou bains de soleil à partager nous invitent à la paresse. On peut aussi fabriquer notre mobilier à l’aide de bois récupéré ou de palettes.
Pour le côté arty, on accroche des pièges à rêves en macramé, des lumières et des lanternes dans les arbres et les plantes, et l’on dispose une grande table d’atelier en bois brut pour accueillir nos amis ou nos instants de créativité.

Un fond mobile pour ma piscine

Pour optimiser un espace extérieur réduit, un plancher mobile de piscine peut se révéler être la solution adéquate. En quelques secondes, il vous permet de transformer l’espace piscine de votre jardin en terrasse. Découvrez les multiples avantages de ce procédé innovant !
Avec les beaux jours qui arrivent, vous rêvez d’une piscine mais vous hésitez à lui sacrifier le peu d’espace extérieur dont vous disposez. Vous tenez autant à vos soirées apéro estivales avec vos amis et voisins qu’au plaisir de pouvoir nager chez vous dans une eau fraîche. Aucun souci : grâce au fond mobile, vous pouvez désormais passer de terrasse à piscine en moins d’une minute ! Fonctionnant à l’aide de moteurs électriques rotatifs ou de coussins d’air qui se gonflent et se dégonflent pour faire monter ou descendre la structure, ce système permet à votre plancher de « flotter » à la surface. D’une grande modularité, le fond mobile vous permet de profiter au mieux de votre terrasse ou de votre jardin, été comme hiver !

Une piscine qui s’adapte à vos envies
Les systèmes de fonds mobiles disponibles actuellement sur le marché s’installent en seulement 48 heures et conviennent à tous les types de piscines, neuves ou déjà construites. Vous n’aurez donc aucune modification à apporter à votre structure d’origine. Ils s’adaptent également à tous les matériaux de construction : bois, métal, coque, pierre ou béton. Enfin, selon vos besoins, la marque et le modèle choisis, plusieurs options sont possibles. Selon la hauteur que vous décidez de régler pour votre fond de piscine, vous pourrez disposer de différents usages : piscine, pataugeoire ou terrasse « prête à l’emploi ». Il vous suffira d’appuyer sur un bouton et le plancher se mettra en mouvement comme par magie !
Sécurité garantie
Si vous redoutez les risques de noyade pour vos jeunes enfants ou vos animaux de compagnie, un fond mobile peut s’avérer particulièrement intéressant. Après votre baignade, il vous suffira simplement de repositionner le plancher en position haute pour rendre l’accès à la piscine impossible. Vous pouvez également régler sa hauteur en mode « pataugeoire » pour que les tout-petits puissent se rafraîchir et jouer dans l’eau sans danger.
Quant à la solidité du plancher, aucune crainte à avoir non plus : ils sont conçus pour supporter des charges de plusieurs centaines de kilos. Vous pourrez donc marcher dessus à plusieurs et y disposer votre mobilier de jardin l’esprit tranquille.
Un entretien facilité
Le dernier grand avantage du fond mobile, c’est qu’il simplifie considérablement l’entretien de votre piscine. Celle-ci étant protégée tout l’hiver par le plancher mobile, vous éviterez la corvée du ramassage des feuilles mortes et autres saletés qui viennent joncher la surface à chaque coup de vent et peuvent finir par boucher le filtre. Vous pouvez ainsi facilement la garder propre toute l’année. Si vous possédez un robot de nettoyage, la plupart des planchers mobiles possèdent une trappe permettant le passage de ce dispositif. Cette technologie réduit également l’évaporation de l’eau de 30 à 50 % et conserve la chaleur, vous assurant une meilleure performance énergétique. L’idéal pour faire des économies d’énergie !

kamani spas

365 jours par an, Goûtez aux joies de la baignade,
des massages et de la détente !

La société Kamini Spas
Spécialiste du SPA et installée à Mont de Marsan depuis 4 ans, elle a choisi de déménager de l’autre côté de l’avenue du maréchal Juin au n°385, afin de mieux vous accueillir dans un NOUVEAU show room de 500 m2.
Vous pourrez y essayer 15 modèles de spas et spas de nage dont une nouvelle gamme de spas canadiens Be Well.
Nos valeurs ajoutées
Forts de 15 années d’expérience, Nicolas et Mathieu
➪ vous conseillent,
➪ vous adaptent un financement,
➪ vous livrent,
➪ vous installent,
➪ vous assurent le SAV,
➪ vous proposent une palette d’accessoires (couverture, escalier, pack traitement de l’eau etc…)
La grande nouveauté EN EXCLUSIVITÉ dans la région
Vous pouvez acquérir votre spa en LOA avec l’ensemble des avantages liés à ce contrat.

Déplacement gratuit sur le Landes, le Gers, le Pays Basque et le Béarn

Retrouvez-nous aussi sur :
www.facebook.com/Kamani.Spas
(Réalisations et avis de nos clients)

Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h
385 av. du Maréchal Juin
Mont de Marsan
www.kamani-spas.fr

05 58 93 63 79

Véranda : faites les bons choix

Envie d’agrandir votre maison et de disposer d’un véritable espace de vie ouvert sur le jardin tout en apportant de la lumière ? L’univers de la véranda ne cesse de proposer de nouvelles solutions pour répondre à vos attentes.
Pour augmenter la valeur d’un bien immobilier, agrandir l’espace de vie, abriter un salon, une cuisine, un jardin d’hiver ou même une piscine, la véranda a toujours la côte chez les propriétaires. Véritable espace à vivre, cette pièce « rapportée » doit être à la fois confortable, fonctionnelle et esthétique. Aujourd’hui, ces extensions vitrées n’ont plus grand-chose en commun avec celles d’il y a trente ans. Les lignes sont plus contemporaines, les matériaux plus légers et les performances, en termes d’isolation, de régulation de l’air, de longévité et de sécurité, ne cessent de s’améliorer.

L’aluminium pour une structure solide et fiable
Aujourd’hui, 95 % des vérandas installées en France sont construites en profilés d’aluminium, aux atouts non négligeables. Légers et indéformables, ils sont résistants à la corrosion et offrent un large choix de teintes et de finitions. Noble et recyclable à 99 %, l’aluminium est un matériau propre et non toxique, donc parfaitement sain pour une pièce à vivre. Une fois posé, il n’émet ni particules ni poussière et ne dégage aucune émission de fumée dangereuse s’il est en contact avec le feu. Parfait pour réaliser une ossature solide, fiable et résistant aux intempéries, il s’inscrit dans une démarche de développement durable. Désormais, on trouve même des montants mixtes bois/aluminium ou isolés à l’intérieur avec de la mousse, pour encore plus de protection thermique.
Isolation : du vitrage et des accessoires efficaces
Pour une isolation thermique et phonique efficace et une parfaite étanchéité à l’air et à l’eau, il faut choisir au minimum du double vitrage. On optera idéalement pour du verre feuilleté, résistant aux effractions et offrant une excellente protection acoustique. Selon l’orientation de la maison ou sa situation géographique, on privilégiera le triple vitrage, encore plus performant en termes d’isolation contre le froid et la chaleur. Pour profiter d’une température idéale toute l’année, plusieurs options techniques existent. Outre l’ajout d’un chauffage adapté l’hiver et d’un système de climatisation pour les chaleurs estivales, on peut moduler les performances thermiques en installant par exemple des volets roulants électriques. Faciles d’entretien, ils sont aussi efficaces en termes d’isolation acoustique et protègent contre d’éventuelles effractions.
Enfin, le brise-soleil, dont les lames extérieures peuvent être orientées à souhait grâce à une télécommande, est encore plus esthétique. Régulant la température intérieure et la luminosité en fonction de la position du soleil, il est très discret voire invisible lorsqu’il est remonté dans son chéneau. Le must pour un confort et un bien-être toute l’année !
Et question toiture ?
La toiture est une composante essentielle de la véranda. Dernier élément esthétique de la pièce, elle doit laisser passer la lumière pour plus de confort et apporter une isolation à la fois thermique et phonique satisfaisante. Concernant les matériaux, plusieurs solutions s’offrent à vous. La toiture vitrée garantit une bonne clarté dans votre pièce et donne l’impression de vivre en pleine nature. Les petits budgets apprécieront les plaques de polycarbonate, un matériau translucide et moins raffiné que le verre mais plus résistant aux chocs et moins onéreux. Seul inconvénient : il peut faire du bruit lorsqu’il pleut fort.
Pour une isolation optimale, on peut installer des panneaux « sandwichs », constitués d’une mousse isolante et rigide en polystyrène extrudé, logée entre deux parements d’aluminium prélaqués. Pour une structure en bois, on optera plutôt pour de la tuile ou de l’ardoise si l’on souhaite garder une esthétique traditionnelle.
Enfin, la toiture peut avoir plusieurs formes, en commençant par la plus classique, le toit incliné. On peut choisir d’avoir une, deux ou même plusieurs pentes, pour créer une véranda à facettes, aussi appelée « rayonnante » en raison de sa forme d’étoile. La toiture plate apporte quant à elle un look moderne et design qui se marie aussi bien avec les maisons contemporaines qu’avec les bâtis anciens.
Une véranda écolo
Et si on liait l’utile à l’agréable ? Dans un esprit écoresponsable, il est possible d’installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de sa véranda pour produire de l’électricité. On peut même végétaliser une toiture plate, pour un effet isolant et esthétique du tonnerre !

www.verandarideau.com