Prism, Votre spécialiste des traitements de sols

Spécialisé depuis près de 30 ans dans le traitement des sols sur le Pays Basque et le sud des Landes, PRISM vous propose le ponçage et la vitrification des parquets, le traitement de l’ensemble des sols poreux (terre cuite, pierre, carreaux de ciment, béton), et la cristallisation de marbre.

La société Prism vous propose le ponçage de parquets anciens, traditionnels ou brut et leur mise en teinte si vous avez choisi une autre couleur que leur teinte naturelle. Vous pouvez également opter pour une vitrification, l’application de cire ou un huilage qui nourrit le parquet en profondeur.

En ce qui concerne les matières poreuses comme les terres cuites, les carreaux de ciment ou la pierre, PRISM s’occupe du décapage et de la mise en cire de vos matériaux afin de les rendre imperméables aux taches.

PRISM intervient également pour la rénovation de vos sols en marbre et granito afin de leur redonner tout leur brillant. L’équipe saura vous orienter sur un polissage ou un ponçage au diamant pour une rénovation en profondeur. Cette préparation sera suivie d’un poly-brillant à la poudre sans plomb pour une belle finition

30 ans d’expérience à votre service, 30 ans d’expérience pour donner un nouvel éclat à vos sols !

19, allée du Moura
ZA La Négresse
Biarritz
05 59 41 47 48
www.prism-biarritz.com

Lire aussi : Quel toit ? ; Durou & fils ; Assurance ; Cocoynacq ; Quel portail

M&N HOME SELECTION

MOBILIER D’INTÉRIEUR ET D’EXTÉRIEUR, DÉCORS PANORAMIQUES, LUMINAIRES, OBJETS DE DÉCORATION.

Marie et Nicolas vous accompagnent dans l’aménagement de votre petit ou grand chez vous.

Une boutique de sélection personnelle

131 avenue des sabotiers
SOORTS-HOSSEGOR
06 78 67 61 05
mnhomeselection@gmail.com

à lire aussi … dans Idées au Logis

UNE BULLE D’OXYGÈNE

Jamais les Français n’auront passé autant de temps dans leur intérieur !

À défaut de pouvoir multiplier les sorties loisirs comme bon nous semble, c’est à domicile qu’on se crée une bulle d’oxygène.

Le secret ? Des touches d’art pour éveiller l’esprit, une déco verdoyante inspirée de la nature pour se ressourcer, un mobilier clair aux courbes rebondies pour sublimer la lumière et des inspirations orientales pour voyager depuis son salon.
Le design est aux petits soins des familles…

LA NATURE REPREND SES DROITS

S’évader et prendre un bain de verdure sans quitter le confort de son home sweet home, c’est possible ! Grâce à une décoration qui fait la part belle aux motifs végétaux et aux matières naturelles, votre intérieur prend des airs de forêt tropicale

Déjà amorcée depuis quelques années en réponse aux préoccupations environnementales, la tendance jungle intérieure occupe plus que jamais le devant de la scène en matière de décoration. Avec les confinements successifs, le besoin de se reconnecter à la nature, unanimement ressenti comme essentiel au bien-être, passe en effet aussi par l’aménagement de nos habitats. Outre l’exode vers les campagnes et l’importance grandissante des espaces extérieurs dans la recherche de logement, on voit fleurir en décoration les imprimés, coloris et matériaux qui évoquent le règne végétal. Apaisants et régénérants, ils apportent leur aura bienfaisante dans nos intérieurs pour les transformer en cocons de verdure. Suivez nos conseils pour adopter ce style pas à pas.

Les motifs jungle s’assument
Du sol au plafond en passant par les étagères, les dessins botaniques sont présents partout. Palmiers, fleurs, feuilles de bananier ou de monstera s’invitent sur les tapis, parures de lit, tableaux, coussins et boutis pour enchanter notre quotidien et nous transporter vers des horizons plus cléments. La nature tapisse aussi les murs grâce à des papiers peints qui confirment définitivement leur retour au cœur des tendances déco. Pour s’immerger en pleine forêt tropicale, on mise sur un lé panoramique en trompe-l’œil représentant un paysage de jungle sauvage ou de paisible oasis. De quoi combler nos envies d’évasion ! Ce besoin de retour à la nature ne se traduit pas uniquement par le règne du végétal. Notre nid douillet prend aussi des airs de bestiaire intérieur, où la faune est omniprésente sous la forme d’imprimés animaliers. Les léopards rôdent, les singes bondissent et les oiseaux exotiques aux mille couleurs prennent leur envol sur nos objets déco, le linge de maison ou la vaisselle pour leur apporter une touche de fantaisie. On les adopte sans hésiter dans les chambres d’enfants, où ils aideront à stimuler l’imagination des bambins.

Planter le décor
Pour faire entrer la nature chez soi, rien de tel que de végétaliser ses pièces à vivre. On multiplie donc les plantes exotiques décoratives, mais aussi les citrus, toujours tendance cette saison, et dont les couleurs donnent à nos habitats une dose de peps salvatrice en période de grisaille. On n’hésite pas à fleurir le moindre bout de balcon ou rebord de fenêtre, voire à cultiver ses propres aromates grâce à un potager d’intérieur connecté. Ceux qui n’ont pas la main verte miseront sur des cactées, des herbes de pampas ou des fleurs séchées pour un minimum d’entretien. On adopte également les préceptes du design biophilique, en optimisant le lien avec la nature, pour un environnement de vie plus sain qui favorise le bien-être et la créativité. En pratique, on met en valeur les ouvertures sur des espaces verts, on floute les frontières intérieur/extérieur et on multiplie les références à la nature qui stimulent tous nos sens, en diffusant des sons d’eau ou de forêt et des parfums naturels.

Le vert gagne en caractère
Parmi les teintes phares de 2021, on retrouve toute une palette de tonalités organiques qui évoquent la nature, telles les couleurs terreuses et le vert. Omniprésent dans des nuances claires et douces en 2020, comme la sauge, l’opaline, l’amande ou le lichen, il gagne à présent en profondeur et en intensité pour conférer à nos pièces à vivre une personnalité affirmée. Ainsi, le vert émeraude reflète l’ambiance feutrée de la forêt et des jungles tropicales, mais ce sont surtout le kaki et le vert olive qui apportent la touche végétale indispensable à nos intérieurs. Sur les murs, le mobilier, le linge de maison, les petits objets déco ou les assises, on bénéficie des vertus apaisantes et rafraîchissantes de ces coloris dans toute la maison.

Focus : Les matières naturelles plébiscitées
Très en vogue ces dernières années, les fibres végétales telles que l’osier, le jute, le raphia, le bambou et le rotin complètent à la perfection la tendance jungle. Plus respectueuses de l’environnement, elles résonnent également comme une invitation au voyage et à la slow life. Côté textile, on se tourne volontiers vers le chanvre, le lin ou la soie de cactus.

LA BIBLIOTHÈQUE SOUS UN NOUVEL ANGLE

Les bibliothèques cultivent la créativité ! Tantôt design et modulaires, tantôt cloisons, elles savent restructurer l’espace avec audace et fonctionnalité. C’est désormais l’élément dont on ne peut plus se passer… Que l’on soit féru de lecture, amateur de design ou simplement à la recherche d’un meuble fonctionnel pour séparer deux pièces, la bibliothèque est désormais l’élément hybride sur lequel on peut compter pour aménager son espace intelligemment. Elle offre en effet de nouvelles perspectives d’agencement pour optimiser au maximum le lieu et lui donner une touche d’originalité.

Optimiser le rangement
Fini le temps où les bibliothèques étaient de simples étagères destinées à accueillir toute la panoplie de nos bouquins préférés. Exit les meubles en bois massif peu esthétiques et beaucoup trop encombrants ! La bibliothèque moderne se fond dans le décor et devient surtout fonctionnelle.

Étagères, casiers, niches basses ou en hauteur, ce nouveau mobilier intègre des espaces de rangement astucieux. Certaines bibliothèques jouent même la carte du meuble deux en un en proposant, par exemple, un prolongement pouvant servir de coin repas dans le salon. Fonctionnalité donc, mais aussi design ! Nos livres prennent en effet de drôles d’allures : étagères penchées, courbées, graphiques ou encore déstructurées, les bibliothèques forment de jolis amas d’ouvrages.

Cloisonnez malin
Si l’heure est au décloisonnement dans toute la maison, préserver des espaces d’intimité structurés est nécessaire. Chaque pièce doit avoir sa propre fonction et, pour cela, la bibliothèque est un véritable atout en termes d’aménagement. Elle permet en effet de cloisonner sans fermer et, surtout, de laisser passer la lumière et les regards. Pour séparer une cuisine ouverte du salon, un dressing d’une chambre ou encore une entrée du reste de l’appartement, la bibliothèque est donc l’élément idéal pour réorganiser les lieux et souligner les liaisons avec raffinement.

Enfin, c’est également un atout esthétique sur lequel on peut compter pour apporter un petit plus déco à son intérieur. Design, épurée ou complètement farfelue, la bibliothèque camoufle les imperfections, les murs disgracieux et donne de la vie aux angles souvent abandonnés aux oubliettes.

Exploiter tous les espaces
La tendance est donc clairement à l’optimisation et au fonctionnalisme, si bien que l’on investit le moindre recoin de la maison pour en faire un espace utile. À ce petit jeu, la bibliothèque triomphe ! Anciennement imposante et massive, elle se faufile désormais là où on ne l’attend pas. En effet, les étagères s’installent un peu partout, sous les banquettes, en tête de lit, dans les renfoncements, les petites niches et, bien sûr, sous les escaliers. Plus d’excuse donc pour remiser vos livres à la cave !

La Gainerie d’Art

Nous réalisons le gainage en cuir des dessus de bureaux de secrétaires et de table à jeux, en y appliquant une dorure correspondante au style du meuble, moderne ou ancien.

La réalisation d’articles de bureaux de styles ou modernes, sous-main, classeur, blocs notes, pot à crayons, livres de chasse, de cave, livres d’or, plans de table…
La fabrication de boîtes pour meubles de notaire ‘’dis cartonniers’’ avec façade en cuir et dorure.
L’aménagement de tiroirs pour le rangement : les couverts en argenterie, les tiroirs de boutiques…
La fabrication ou l’aménagement de mallettes à fusils de chasse de luxe ou armes de collection.
La fabrication d’accessoires de Maroquinerie, sacs, petite maroquinerie, ceintures etc…
Et toute demande spécifique de gainage ou de dorure pour la décoration d’intérieur.

Notre Histoire
1975 : Gainier Doreur sur cuir de père en fils depuis trois générations, Claude CAMUSET apprend le métier dans l’atelier familial situé au centre de Paris.
1982 : Il ouvre son propre Atelier à Clichy la Garenne.
2005 : Après quatorze années de gestion et de commerce, il décide de rési- der dans les Landes et remonte un Atelier : LA GAINERIE D’ART
2019 : Son épouse, Valérie CAMUSET, constitue une SAS: LA GAINERIE D’ART. Reprend l’activité principale et développe une ligne de Maroquinerie

89 chemin de lacarbouère
40300 PORT DE LANNE
05 58 89 15 01 – 06 89 98 78 71
www.lagaineriedart.fr

LA SECONDE MAIN EN PREMIÈRE LIGNE

Un vent de récupération souffle sur l’univers de la décoration. Par préoccupation environnementale ou par amour des meubles et objets anciens au charme incomparable, vous préférez troquer ou chiner plutôt que d’acheter du neuf ? Bonne nouvelle : la seconde main devient tendance ! Chaque année en France, plus de 1,2 million de tonnes de meubles sont jetées à la décharge, représentant une part importante de déchets qu’il n’est pas toujours aisé de recycler. Féru de décoration, de pièces uniques et de mobilier design, votre passion pour l’aménagement d’intérieur se heurte à vos convictions écologiques ou à votre budget limité ? La solution est pourtant simple : optez pour des objets de seconde main ! Suivez nos conseils pour apprivoiser l’esprit récup sans faire une croix sur la dimension esthétique de votre intérieur.

Chiner, c’est chic

Vous adorez passer vos week-ends à flâner dans les marchés, vide-greniers et brocantes, ces sortes de cavernes d’Ali Baba des temps modernes, pour dénicher à bas prix de véritables pépites déco chargées d’histoire. Toujours tendance cette année, les pièces design des années 50 à 70 se démarquent dans un environnement actuel et insufflent leur charme rétro à nos atmosphères contemporaines. Parmi les meubles les plus désirables, on retrouve ainsi le fauteuil lounge ou le buffet en cannage, mais on succombera également à l’attrait des vieilles céramiques et du mobilier ancien façonné dans des essences nobles comme le chêne ou le noyer. Pour satisfaire toutes vos envies sans quitter le confort de votre canapé, tournez-vous du côté des brocantes en ligne comme Selency.fr, Videdéco.com ou Design-market.fr, pour dégoter de sublimes trouvailles vintage. Vous pouvez aussi opter pour le troc entre voisins ou des marketplaces plus connues et généralistes comme Leboncoin.fr ou Ebay.fr.

Le règne du DIY

Si vous êtes habile de vos mains et appréciez les loisirs manuels, la tendance du do-it-yourself va vous combler. Votre nouvel adage : « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » ! Popularisés grâce aux réseaux sociaux, notamment la plateforme de vidéos Youtube, les tutoriels de décoration ont explosé au cours des dernières années. Accessibles et souvent ludiques, ils permettent de customiser ses pièces de mobilier ou de leur offrir une seconde jeunesse dans la veine de l’upcycling. Si l’on pense bien sûr à la palette, dont l’extrême versatilité permet de créer une infinité de meubles, de la table basse à la banquette en passant par le cadre de lit, de nombreux autres objets peuvent également être détournés de leur usage original pour donner corps à des créations 100 % personnelles. Caisses de vin, chutes de tissu, tuyaux de plomberie, bocaux, machines à coudre anciennes, tonneaux, carrelage ou lames de parquet excédentaires se transforment en objets déco au design unique, mieux adaptés à nos goûts et nos besoins. Une manière créative et futée de lutter contre le gaspillage !

Focus : Un air d’authenticité

L’engouement grandissant pour l’artisanat local signe aussi un désir de retour aux sources. En cette nouvelle année, la sphère déco mise définitivement sur l’authenticité, le fait main, la singularité et les matières naturelles, quitte à ce que nos objets, meubles et accessoires présentent quelques imperfections, en écho au concept japonais du wabi sabi.

Pour s’inscrire dans cet esprit slow life, on privilégie un design éthique et responsable, ancré dans un savoir-faire vernaculaire. Faites le tour des artisans de votre région et favorisez des matériaux et essences locaux, comme le bouleau dans le nord du pays, le sapin dans le centre, l’est et les zones montagneuses, ou encore le chêne et l’olivier sur le pourtour méditerranéen.

LE BOIS BLOND DONNE LE TON

Fini les intérieurs sombres dans lesquels on se sent vite écrasé ! Après avoir passé tant de mois claquemuré chez soi, on rêve d’un foyer chaleureux et lumineux. Et le bois blond est votre meilleur allié pour y parvenir. Matériau naturel noble par excellence, le bois a toujours eu une place de choix dans nos maisons. Véritable créateur d’ambiances, il sait épouser toutes les tendances pour se renouveler au gré des envies et des inspirations. Après les teintes sombres de l’ébène, l’exotisme de l’acajou ou encore le clinquant du noyer, ce sont cette année les essences claires comme l’érable, le hêtre et le bouleau qui sont mises à l’honneur dans nos intérieurs.

Le grand retour

Chaleureux, authentique, robuste et particulièrement durable, le bois peut se décliner du sol au plafond dans la maison. Des revêtements aux équipements de cuisine en passant par le mobilier, il n’a pas son pareil pour apporter du charme à votre home sweet home. Il n’empêche, comme toutes les bonnes choses, il faut savoir l’employer avec parcimonie et de façon judicieuse. Car si le bois permet de créer une ambiance à la fois naturelle et chic, ce matériau imposant a tôt fait d’écraser l’espace et de l’assombrir. Or, après une année 2020 en bonne partie vécue à domicile, l’esprit grotte est aux antipodes des envies du moment ! C’est là que le bois blond entre en jeu.

Place au local

Il y a quelques années déjà, l’engouement pour le style scandinave avait mis sur le devant de la scène les essences les plus claires de bois afin de donner du relief à une décoration faite de fourrure, de formes vintage et de tons pastel. Parce que la déco n’est qu’un éternel recommencement, le bois blond fait son grand retour en 2021, cette fois dans un esprit « rural life ». L’heure est en effet plus que jamais à une consommation éthique et responsable, valorisant des achats durables et le commerce local. Exit ainsi les bois exotiques lointains pour privilégier l’érable, le hêtre naturel, le pin, le bouleau ou encore le chêne clair. En plein dans l’air du temps, ces essences européennes « poussent » à foison dans la décoration ! Appréciées pour leur teinte douce et lumineuse, elles se déclinent dans la plupart des pièces de la maison en mettant l’accent sur la simplicité et l’authenticité.

Légèreté et lumière

Savamment travaillé tout en délicatesse et en volupté, le mobilier en bois se fait aussi léger que possible. Les lignes sont fines et mêlent courbes arrondies et formes graphiques pour un rendu visuel aérien. Les chaises arborent des pieds fuselés, les plateaux des tables sont longs, peu épais et épurés, tandis que les meubles de rangement jouent sur l’alternance entre casiers fermés et espaces ouverts pour alléger l’ensemble. Toujours dans cet esprit « slow déco », les essences de bois s’allient à des fibres végétales, telles que le rotin, l’osier, le bambou ou le chanvre pour créer des meubles ajourés qui laissent pénétrer la lumière. Artisanat local, tendance récup et hand-made font ici loi ! Enfin, des petites touches de blanc, laqué sur certains compartiments, ou de noir, mises en relief par un piétement ou des poignées en métal, ajoutent du contraste pour rehausser cette déco so nature.

LES MATÉRIAUX SE METTENT À NU

Un vent d’authenticité règne sur la déco intérieure ! Dès lors, les matériaux classiques de construction se transforment en revêtements design, pour un effet« chantier» affirmé et assumé. À la fois inspirées de leur environnement et ouvertes sur la nature, nos maisons brouillent de plus en plus les frontières entre intérieur et extérieur. À tel point que les matériaux aussi s’invitent là où on ne les attendait pas ! Autrefois réservés aux fondations et façades, chaux, béton ou encore ciment font ainsi une incursion remarquée dans nos espaces à vivre.

Le béton, une star à l’état brut

Si le béton est depuis longtemps utilisé dans le secteur du bâtiment, ce sont les architectes et les décorateurs d’intérieur qui l’ont mis ces dernières années sous le feu des projecteurs en révélant son potentiel atout design. Plutôt que de dissimuler ce matériau artificiel de construction sous diverses couches de revêtements pour faire oublier sa présence, il est devenu la star incontestée de la déco brute ! Décliné dans toutes les pièces, il a l’art de métamorphoser n’importe quelle surface pour un rendu visuel résolument contemporain. Le béton ciré permet notamment d’unifier les sols de votre logement dans un esprit loft et chantier qui se marie parfaitement avec une décoration simple et authentique en métal ou en bois clair pour réchauffer son aspect naturellement froid. Grâce aux peintures murales effet béton et enduits décoratifs, vous pouvez également donner du relief à vos cloisons en quelques coups de taloche ! Sans limite, ce matériau se retrouve également de plus en plus au sein même de notre mobilier, sous la forme de table, de banc, de pots, de luminaires ou encore de plan de travail.

La chaux réchauffe l’ambiance

Traditionnellement utilisée dans les maisons méditerranéennes, la chaux se fait, elle aussi, une place de choix dans notre déco intérieure. Essentiellement employée pour recouvrir les murs, elle a en effet plus d’un atout ! Ses premiers adeptes sont les amateurs de couleur et de relief puisque ce matériau permet de réaliser des enduits décoratifs dans une multitude de teintes, des plus chaudes aux plus neutres. Spalter, brosse large ou taloche permettent en outre d’obtenir différents rendus, couvrant, nuancé ou encore avec un effet nuage, au gré de vos envies. Tout est une question de technique de pose! Bien que moins répandue, la chaux se décline aussi en tant que revêtement de sol, sous la forme de dalles colorées à poser en intérieur comme en extérieur. Enfin, sachez qu’au-delà de son esthétique inégalable, ce matériau résiste à la moisissure et aux bactéries, ce qui en fait un allié de choix pour prévenir les problèmes d’humidité dans la maison!

Le ciment, plus glamour qu’on ne le croit

Lui aussi associé au secteur du bâtiment, le ciment a tout d’abord gagné le cœur des foyers en entrant par la petite porte… ou plutôt par le carreau. On fait évidemment référence aux célèbres carreaux de ciment ! Porté par le charme de l’ancien et du savoir-faire artisanal, ce mélange de marbre, de pigments, de sable et d’eau a dernièrement fait un retour en force pour décorer la cuisine et la salle de bains. Graphiques et colorés, ces carreaux se glissent partout avec goût. La tendance des matériaux bruts a toutefois donné au ciment l’occasion d’aller plus loin, en se mettant complètement à nu. Des cache-pots aux patères, en passant par les pas de jardin ou encore les cale-portes, une ribambelle d’objets de déco issus du commerce ou des fabrications DIY (do-it-yourself) mettent dorénavant en valeur ce mélange de calcaire, d’argile et de sable.

Focus : un intérieur à l’état brut

L’esprit brut peut se décliner à foison, des revêtements à la décoration, en passant par le mobilier. Si vous avez la chance d’avoir des poutres en bois, un mur en pierre ou des cloisons en brique, c’est le moment de dévoiler leur potentiel esthétique en les nettoyant et en les laissant s’exprimer au naturel! Même l’agglo, ce bois reconstitué un temps banni de nos intérieurs, revient sur le devant de la scène pour habiller un pan de mur ! Dans cette optique, la tendance à la récup et au DIY a ici toute sa place. Palettes, caisses à pommes et autres rondins de bois bruts se transforment ainsi aisément en sommier, en tête de lit, en table ou en meuble de rangement, tandis que les armoires et chaises métalliques façon industrielle deviennent le Saint-Graal des fanas de brocantes.

Pierre de Peyrecave

EBENISTE-MARQUETEUR ET ANTIQUAIRE

Artisan ébéniste, marqueteur, créateur, restaurateur de meubles anciens et antiquaire, Pierre de Peyrecave exerce ses métiers avec passion depuis 47 ans à Anglet entre Gascogne et Pays basque. Épaulé depuis plus de 15 ans par Yoan, avec la même passion.

Un meuble ou un objet à restaurer, à traiter ou à créer selon vos désirs ?

Vous recherchez des meubles anciens ? Vous souhaitez faire expertiser un meuble ? N’hésitez pas à nous contacter, à passer à l’atelier ou au magasin. Ils vous accueilleront dans le Mustra* où vous découvrirez un large choix d’antiquités, de meubles anciens ainsi que ses créations originales conçues et fabriquées dans son atelier.

RESTAURATION DE MEUBLES ANCIENS

Toujours dans le respect de la construction et de l’authenticité, du meubles massif au meuble marqueté, du 17e siècle à nos jours. Toutes les finitions: vernis, vernis au tampon, cire, cire à chaud, huiles…

Les conditions fondamentales d’une bonne restauration :
Choisir une essence de bois identique, de même veinage, texture, couleur et si possible du même « âge » que la pièce à remplacer.
Conserver voire sauvegarder le maximum de bois existant sur la pièce abimée.
Savoir façonner l’élément du meuble abimé, cassé ou manquant avec les mêmes exigences que le travail de l’époque.
La finition (couleur, ton, brillance), premier critère d’appréciation du meuble, doit se faire en respectant les règles des maîtres ébénistes de l’époque.

CRÉATIONS ORIGINALES DE L’ATELIER CRÉATIONS À LA DEMANDE

Création à la demande, en harmonie avec votre intérieur et Créations originales de meubles et objets exposés au magasin.
Bien que tout existe dans la nature et dans les boutiques, mes créations sont le fruit de mon imagination.
Mon moteur : l’originalité.Mon combustible : l’essence de bois la plus noble et ancienne
La carrosserie : couleurs bichromatées, formes mouvementées ou rectilignes avec une « sensibilité » différente en fonction de « mon humeur »
Mon seul frein : le temps. Les journées devraient faire plus de 24h pour réaliser tous les projets que j’ai en tête.

MAGASIN ANTIQUITÉS ET CRÉATION

Ebéniste avant tout, Pierre de Peyrecave est également Antiquaire et créateur de meubles et objets depuis toujours. Son magasin face à son atelier, renferme un large choix de meubles, chaises, tableaux, objets, et œuvre d’art datant du 17ème siècle à nos jours ainsi que ses créations personnelles

EXPERTISE DE MEUBLES ANCIENS

Expertise de vos antiquités, objets et meubles anciens pour évaluer leurs valeurs ainsi que le coût de la restauration. Ses connaissances dans le domaine de l’ancien et de la restauration, lui ont valu d’être reconnu à plusieurs reprise comme expert auprès des tribunaux.

TRAITEMENT EN AUTOCLAVE

Contre les vrillettes, termites et champignons. Un traitement effectué sous vide, en autoclave, pour une imprégnation en profondeur et dans les moindres recoins.

3 Avenue de Cambo 64600 ANGLET
05 59 42 41 75
Du Lundi au Vendredi, de 8h à 17h

www.antiquites-de-peyrecave.fr

CALIFORNIA DREAM, LA DÉCO ENSOLEILLÉE

À la fois chaleureux, multiculturel et tendance, le style intenses et soleil radieux font partie du décor quotidien. californien est un mix d’inspirations actuelles qui Autant s’en inspirer pour agrémenter sa décoration de nous plonge directement au cœur de l’été. Zoom sur la côte ouest américaine…

Plein de peps et de mélanges en tous genres, l’esprit « California dream » a toujours fait rêver les aficionados de la déco. C’est en effet un véritable méli-mélo d’influences toutes très tendance, qui donne un style singulier et moderne. L’ambiance californienne ensoleille la maison et donne un avant-goût de l’été en plein cœur de l’hiver. Direction LA et ses grands boulevards cosmopolites pour une petite leçon déco d’un genre particulier…

Influences hippies

La substance même du style californien est d’être un joli mélange d’influences à la fois ethniques, exotiques et vintage. On trouve d’abord dans cette tendance des touches rappelant le mouvement hippie, réactualisé avec la récente vague du bohème chic. Cela se traduit concrètement par des tissages, symboles du fait main, de l’artisanat et de la simplicité. Tapis, tentures, attrape-rêves, cache-pots, coussins, paniers ou encore tissus muraux, les textiles frangés sont partout pour apporter un côté chaleureux et sans prise de tête à l’ambiance de la maison. On s’inspire donc des imprimés navajos, des motifs mexicains (notamment aztèques) et de tout ce qui peut rappeler le voyage et les différentes cultures américaines.

Ambiance tropicale

Qui dit côte ouest des États-Unis, dit forcément océan ! La Californie est en effet une région de terre mais elle est aussi bordée par le Pacifique. Palmiers, surf, bleus touches océaniques et exotiques. Ici, rien de plus simple, la déferlante tropicale nous permet de distiller çà et là quelques objets qui rappelleront ce front de mer : cadres photo, coquillages, imprimés ananas ou flamant rose, planche de surf fixée au mur… les références sont multiples pour coller au thème. On mise aussi beaucoup sur le blanc, très apprécié dans ce style de décoration pour sa luminosité, d’autant plus lorsqu’il est associé à de grandes baies vitrées. Le « California dream » se contente en effet de la simplicité et n’aime pas les couleurs criardes qui écorchent la vue.

Une touche de green

Enfin, le style californien ne serait pas ce qu’il est sans une profusion de plantes ! On choisit, bien sûr, des végétaux qui rappellent la chaleur et les déserts américains en misant sur les cactus et les plantes grasses. Ici, on joue la carte de la prolifération en alternant petits et grands modèles. Les cache-pots sont en toile de jute ou toute autre matière naturelle, et s’inspirent encore des motifs ethniques et graphiques. Pour accompagner cette touche de nature, on complète cette décoration par de beaux matériaux. Côté mobilier, les meubles esprit années 1960 en noyer ou en chêne sont à privilégier. Le vintage s’associe en effet à merveille avec les pièces ethniques ou exotiques. Les matières naturelles, telles que le lin, le rotin ou l’osier, seront également mises à l’honneur à travers de petits objets tels que les miroirs, les suspensions ou les paniers. Et puis, n’oublions pas le cuir (couleur cognac) qui viendra recouvrir les canapés, les fauteuils et poufs pour faire ressortir le côté classique américain.

DES LUMINAIRES FILAIRES

Leurs formes graphiques et minimalistes apportent légèreté et caractère à nos intérieurs. En suspension, en applique ou en lampe de chevet, les luminaires filaires offrent de nombreuses possibilités stylistiques. Si la fonction première des luminaires est d’apporter de la lumière dans la maison, ceux-ci peuvent être un atout déco majeur ! Très tendance, les abat-jour fabriqués à partir de fils, rigides ou souples, créent ainsi un style moderne et une atmosphère bien particulière.

Minimalisme, modernité et élégance

Voilà un peu plus de deux ans que la tendance filaire envahit nos logements. Bien qu’elle allège le volume de notre mobilier, ce sont avant tous nos luminaires qui profitent de cet engouement général pour se faire aussi épurés et aériens que possible. Déclinés en une multitude de formes, rondes, ovales, carrées ou encore asymétriques, en format miniature ou XXL, ces suspensions et abat-jour feraient presque oublier leur présence. Mais une fois le soir venu, la magie opère… Les formes géométriques des cages faites de ces entrelacs de tiges créent en effet un jeu d’ombre et de lumière des plus intéressants lorsqu’on les éclaire à la tombée de la nuit. De quoi réchauffer l’atmosphère en créant une ambiance tamisée, tout en donnant du relief à la pièce ! Enfin, parce qu’ils sont à la fois graphiques et chics, ces luminaires s’adaptent facilement à tout type d’intérieur. On peut ainsi s’amuser avec les matières et les couleurs : cuivre, laiton ou paille, à chacun son style !

Du métal pour un style épuré ou industriel

La plupart des luminaires filaires sont réalisés à partir de métal, car c’est un matériau solide et facile à transformer. Pour un effet industriel et rétro, on s’orientera vers le cuivre et sa teinte rose dorée chaleureuse, qui se marie très bien avec une ampoule LED à filament et une décoration à l’esprit récup. Quant au laiton, qui réfléchit bien la lumière, il apportera une note Art déco des plus rayonnants. Enfin, si on préfère le style contemporain, on peut choisir un luminaire imposant fait en acier, qui peut-être chromé argenté, noir ou blanc, ou encore en aluminium. Pour une décoration unique et originale, on peut également s’amuser à mixer les matières : par exemple, une suspension filaire en métal noir s’associera parfaitement à une table de style scandinave en bois clair et brut.

Du bois pour un esprit nature et dépaysant

Les amateurs de nature et de voyage apprécieront un luminaire filaire en bois pour apporter charme et dépaysement à la maison. Une essence exotique, de teinte plutôt foncée, insufflera une note tropicale au milieu du salon ou de la chambre. Pour un effet plus nordique et épuré, on optera en revanche pour des suspensions ou une lampe de chevet d’un bois plus clair, qui se mariera parfaitement avec un mobilier confortable et aux formes simples, composé de matériaux et de couleurs naturelles.

Une atmosphère bohème avec les fibres végétales

Le retour à la simplicité et à l’authenticité incite en outre les designers à façonner de plus en plus de luminaires filaires à partir de fibres végétales comme la paille, le bambou, le rotin ou encore le roseau. Ces matériaux, plutôt clairs, apportent encore plus de légèreté à une décoration qui se veut à la fois ethnique et hippie chic. Pour davantage de caractère, on peut également oser le mix and match, qui consiste à mélanger les matières et les tailles, ou jouer avec l’accumulation de différentes suspensions, accrochées en ligne ou en grappe.

Le saviez-vous ? Les origines du style filaire

Si le style filaire est très tendance ces derniers temps, il ne date pourtant pas d’aujourd’hui puisqu’il est apparu dès les années 50. Des designers comme le couple américain Charles et Ray Eames, (créateurs de la Wire Chair, conçue en fil d’acier soudé et considérée comme une icône vintage) ou encore l’Italien Harry Bertoia, le père de la mythique Diamond Chair, ont ainsi popularisé ce style en créant des objets aux courbes épurées et aux lignes graphiques uniques.

VASTU SHASTRA, LE NOUVEAU FENG SHUI

Cet art millénaire de l’architecture qui a vu le jour dans l’Inde antique vise à optimiser l’aménagement de nos intérieurs afin de favoriser le bien-être. Découvrez pas à pas les principes fondamentaux du vastu shastra pour créer l’harmonie dans votre demeure. Moins connu que son homologue chinois, le célèbre feng shui, dont il est pourtant l’ancêtre, le vastu shastra désigne la science de l’architecture védique. Sorte de yoga de l’habitat, son but est de faciliter la circulation des énergies positives dans la maison en mettant en symbiose nature et architecture, grâce à l’emplacement et à l’orientation des meubles et ouvertures, au choix des matériaux, de la décoration, des couleurs et des chemins d’accès. Voici quelques conseils pour mettre votre nid douillet au diapason, afin d’en faire un espace sain et prospère.

L’orientation

Notre espace peut aussi bien agir comme un conducteur que comme un obstacle au passage du « prana », l’énergie vitale cosmique. Il est donc primordial d’orienter son mobilier de façon à bénéficier au maximum du flux naturel. Selon le vastu shastra, le prana entre dans les bâtiments par le nord et l’est et en sort par le sud et l’ouest, où se couche le soleil. Dès lors, on privilégie, si possible, les pièces situées au nord pour aménager la chambre à coucher, afin de profiter d’un sommeil profond et réparateur, et les pièces au sud pour la cuisine, la salle à manger ou les toilettes.

Les couleurs

Élément essentiel de la décoration, le choix des couleurs est porteur d’une forte symbolique selon cet art ancestral indien. Les cinq teintes principales, blanc, rouge, vert, jaune et bleu, sont liées aux cinq éléments, respectivement : l’eau, le feu, l’espace, la terre et l’air. Chacune de ces couleurs va donc avoir un impact direct sur notre humeur – un principe bien connu en psycho-décoration. Les tons chauds, comme les nuances de rouge ou d’orangé, fortement chargés en énergie et dynamisants, sont tout à fait adaptés dans la cuisine mais ne conviennent pas aux chambres à coucher, dédiées au repos. Dans les pièces vouées à la purification du corps et à l’évacuation des mauvaises ondes, comme la salle de bains ou les WC, on favorisera ainsi un camaïeu de bleu et blanc.

Le placement des miroirs

D’après les préceptes du vastu shastra, l’élément de l’eau est représenté non seulement par les arrivées d’eau (salle de bains, fontaines, évier, etc.), mais aussi par les surfaces réfléchissantes, comme les miroirs. L’emplacement de ces derniers est donc déterminant. Il faut notamment éviter de disposer des miroirs dans les chambres, et particulièrement en face du lit, car ceux-ci nous renverraient le stress et les mauvaises ondes libérées pendant notre sommeil, ce qui peut être source de conflits au sein du foyer. Dans la salle de bains, ils peuvent être placés n’importe où à l’exception du sud, pour ne pas bloquer le flux du prana.

Un espace désencombré

Afin de laisser l’énergie circuler librement, il faut bien entendu éviter d’accumuler de trop nombreux meubles et objets superflus. Sans prôner pour autant une forme de minimalisme, le vastu shastra recommande de ne pas encombrer certains points de passage et lieux stratégiques. C’est d’autant plus vrai pour l’espace central de la maison, le « brahmasthanam », qui doit être parfaitement libre d’accès, ouvert et source de lumière. Si vous possédez un patio ou une cour intérieure, veillez à ne pas bloquer les entrées et fenêtres qui donnent dessus. On évite également d’entasser du bazar sous son lit ou dans les placards car cela crée une sensation de lourdeur. Enfin, on préfère les murs et plafonds lisses et unis.

La bonne idée : les éléments naturels

Selon le vastu shastra, les êtres vivants sont des sources d’énergie et agissent comme des antidotes naturels au stress. Une théorie aujourd’hui confirmée par la zoothérapie et la sylvothérapie. Ainsi, un moyen simple et efficace pour créer un flux d’énergie positive dans votre intérieur consiste donc à aménager un aquarium avec quelques poissons, que l’on placera dans le coin sud-est de la pièce principale, afin d’apporter de la prospérité. De même, vous pouvez disposer des plantes vertes, et notamment les bien nommées « plantes à monnaie » (Epipremnum aureum) dans vos pièces à vivre, pour y apporter une touche de verdure bienfaisante et accroître vos richesses.Conseil : on maximise les ondes positives

La musique étant universellement reconnue comme vecteur de bien-être, on profite des ondes sonores bienfaisantes en plaçant un carillon éolien devant son entrée, qui tintera au gré du vent. On peut aussi renforcer le sentiment de quiétude et de sérénité de son intérieur en y disposant des objets de décoration chers à nos cœurs et sources d’optimisme, comme une peinture, un pot de fleurs ou une photographie de nos proches.

LE BAMBOU ENVAHIT NOS INTÉRIEURS

Au-delà de la création d’une ambiance zen à domicile, le bambou recèle de multiples avantages en tant que matériau de construction. En pleine tendance nature, le bambou a évidemment la cote à la maison ! Mais plutôt que de se contenter d’un papier peint rappelant une bambouseraie foisonnante, autant mettre à profit ce matériau à la fois écologique et très résistant.

Du bois à toute épreuve

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le fait que le bambou soit creux lui confère une dureté incroyable. S’il plie, il ne rompt pas et ce, même lorsqu’il est soumis à une pression de 40 kg/mm. Capable de résister à un séisme ou à un cyclone, il est 30 % plus dur que le chêne et ne gonfle ni ne rétrécit sous l’influence de l’hygrométrie. Pas étonnant que cette plante tropicale de la famille des graminées serve à construire les maisons asiatiques, du sol au plafond, depuis des siècles. En Chine, le bambou s’utilise même pour les échafaudages de gratte-ciel.

Surnommé « l’acier vert », il peut être utilisé comme matériau de construction à part entière, ou comme élément entrant dans la fabrication de matériaux composites, notamment lorsqu’il est associé au béton armé. Seul petit hic : le bambou n’est pas isolant. Côté prix, les tarifs dépendent de son utilisation mais il faut compter en moyenne 50 € le mètre carré. Dans nos intérieurs, le bambou constitue également une matière première de choix pour la fabrication de panneaux massifs et de feuilles de placage destinés aux portes de placards, de dressing, aux meubles de cuisine, à la baignoire, aux escaliers ou encore utilisés en tant que revêtements muraux. De même, les parquets en bambou sont appréciés pour leur qualité et leur esthétique. En fonction de la technique d’assemblage utilisée pour coller les lamelles entre elles, les nœuds de croissance spécifiques à cette plante peuvent être d’ailleurs plus ou moins visibles, selon l’effet recherché.

Un matériau écologique, sous conditions

À l’heure où l’accent est mis sur le développement durable, le bambou a également tout pour séduire les consommateurs ! Grâce à sa croissance rapide, cette graminée se renouvelle en effet à la vitesse de la lumière, facilitant son exploitation. Sans compter qu’il fixe beaucoup plus de CO2 que les arbres feuillus, améliore l’infiltration de l’eau et limite l’érosion des sols grâce à son réseau racinaire très dense. Cerise sur le gâteau : sa culture ne nécessite quasiment aucun produit chimique !

De quoi déclarer le bambou matériau écologique de l’année ? Pas si sûr.

En tant que plante invasive dont l’expansion peut vite devenir incontrôlable, le bambou peut réduire la biodiversité, a fortiori lorsque la forte demande conduit certains pays à mener des politiques de déforestation sauvage pour augmenter leur production. C’est notamment le cas en Asie, principal exportateur en la matière, où la pratique de la monoculture nuit à l’environnement. Autre souci, les bambous ont tendance à être coupés avant d’arriver à maturité, ce qui entraîne des produits de mauvaise qualité.

Pour utiliser du bambou réellement écologique, il faut donc bien choisir sa provenance et ses conditions de fabrication. Les consommateurs peuvent par exemple se référer au label FSC (Forest Stewardship Council) qui garantit que le bois provient d’une forêt gérée durablement. Les bambous y sont coupés au bout de cinq ans au moins et seule 25 % de la bambouseraie est récoltée chaque année. La biodiversité y est ainsi préservée et les populations autochtones aussi. Bien qu’encore rare, on peut aujourd’hui trouver des planchers, contreplaqués et placages en bambou certifié FSC.

HD SIÈGES, FABRICATION DE CANAPÉS ET FAUTEUILS SUR MESURE

Fabrication française pour particulier et professionnel

Notre particularité c’est la fabrication Française, le circuit court, du fabriquant directement chez le client sans intermédiaire (ce qui permet un tarif raisonnable).

Nous avons une gamme de produits standards que nous pouvons adapter aux dimensions et au confort souhaitées avec un revêtement (cuir, tissu …) au choix. Nous pouvons aussi créer le produit spécifique (photo 1), unique, à la demande, nous nous déplaçons chez le client afin de le conseiller et d’adapter au mieux son projet en respectant ses exigences.

Restauration, literies

HDsièges propose également la restauration, la réparation de canapés et fauteuils, changement de mousse, de cuir ou tissu, réparation structure au besoin, tapissier décorateur de métier nous restaurons aussi les fauteuils anciens. La literie fait partie aussi de nos propositions, matelas res- sorts avec mémoire de forme, matelas mousse, lits élec- triques de qualité Française, tète de lit….

Sellerie, coussins

Nous travaillons aussi pour le chantier naval COUACH (CNC), nous réalisons les tètes de lits, canapé intérieur, habillage timonerie (tableau de bord), coussins extérieurs en tissu OUTDOOR SUNBRELLA marine déperlant et résistant aux UV. Nous restaurons les tables de soins pour thalasso, kiné, den- tiste etc…, ainsi que les banquettes de bar (ou fabrication neuve), sièges neuf ou à recouvrir. Venez visiter notre SHOW ROOM, vous trouverez des tables de salon, des chaises, des tables à manger en céramique avec allonges escamotables….

Nous sommes ouverts du Lundi au Samedi inclus, n’hésitez pas à nous appeler pour différent renseignement

326 Av. du Maréchal Leclerc – Hagetmau
05 58 51 86 52 – 06 84 10 42 89
hdsieges40@orange.frwww.hdsieges.fr

Du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 14h à 19h
et le samedi de 9h à 12h30 et de 15h à 17h30

L’ESPRIT BERBÈRE NOUS FAIT VOYAGER

Si l’année 2020 a laissé les amoureux du voyage pleins de frustration, on peut cependant compter sur la décoration de notre maison pour y insuffler un peu d’évasion. À ce jeu-là, le style berbère est sans aucun doute le plus judicieux ! Inspiré d’un artisanat riche en couleurs et en belles matières, il confère une nouvelle allure à nos intérieures et une ambiance très chaleureuse. De quoi prendre le large sans forcément bouger de chez soi…

Le tapis, roi du style

Tout droit venue d’Afrique du Nord, et plus particulièrement du Maroc, l’esthétique berbère a d’abord conquis l’univers du textile avant d’inspirer les petits accessoires. La pièce incontournable de ce style oriental est bien évidemment le tapis.

Qu’on l’appelle tapis berbère, boujad ou kilim, il est depuis longtemps tissé à la main au Maroc, notamment par la tribu Beni Ouarain. Le plus traditionnel est particulièrement coloré, avec des tons chauds. Mais l’on trouve désormais de plus en plus de tapis aux lignes davantage épurées, où la laine de mouton est plus visible, avec des coloris neutres comme le blanc, le noir ou l’écru, et des motifs géométriques imprécis. Plus « modernes », ces versions s’invitent facilement dans nos intérieurs car elles s’adaptent à toutes les décorations, de la plus contemporaine à la plus scandinave, en passant par le style industriel ou ethnique.

Très en vogue ces dernières années, le tapis berbère devient un incontournable qu’on l’installe devant le canapé, sous la table à manger, dans la chambre ou dans l’entrée. Avec sa laine épaisse et moelleuse, il instaure une ambiance chaleureuse qui réveille tous les styles.

Les accessoires sur le devant de la scène

Si les tapis ne sont pas votre tasse de thé, on trouve également de jolis objets d’inspiration berbère qui donneront du caractère à votre décoration. La vaisselle, par exemple, est un excellent moyen d’insuffler un air de voyage à sa cuisine et à sa table de salle à manger. Assiettes, tasses, bols, plats de service… Il est possible de dénicher une multitude d’accessoires aux tons bleus, orange ou vert pastel qui rappelleront les contrées ensoleillées du Maroc.

Autre incontournable : le coussin ! Facile à adopter, il suffit de choisir des modèles qui reproduisent les motifs et les couleurs des tapis berbères, et de les multiplier sur le canapé ou sur un fauteuil. On choisit ici un tissu doux et épais, avec des imprimés graphiques, et quelques détails supplémentaires comme des franges ou des pompons. Enfin, le panier en osier ou en bambou accompagnera à merveille ce style oriental. Aussi beau qu’utile, il servira à ranger le salon, les jouets des enfants, les plaids ou encore à magnifier de grandes plantes comme un cactus ou un figuier de Barbarie, pile dans le thème !

LES OBJETS DÉCO DÉFIENT LA GRAVITÉ

Nos objets déco prennent de la hauteur en proposant un design futuriste, insolite et ludique. La lévitation est en effet la nouvelle tendance à suivre de près pour un intérieur original et décalé.

Bienvenue dans le monde de la technologie décorative ! Pas besoin de DeLorean pour faire un bond dans le temps, notre déco prend des airs futuristes grâce à de drôles d’ovnis : des objets anti-gravité qui amènent la lévitation dans nos intérieurs. Design, audacieux et curieux, ces accessoires sont évidemment encore une fois le fruit de l’imagination débordante des Scandinaves, et notamment des Suédois.

Comment ça fonctionne ?

Si le visuel de ces objets très aériens est clairement bluffant, la technologie, elle, n’a rien de spectaculaire ni d’innovant. En effet, ces objets anti-gravité fonctionnent grâce à un élément très simple : l’aimant. La base ainsi que l’objet sont chacun équipés d’aimants qui vont interagir entre eux pour créer une lévitation. C’est tout simplement le principe du magnétisme…

Il n’empêche que, grâce à ce mécanisme, il est possible de faire léviter n’importe quel objet sans baguette ni incantations magiques. On n’y avait pas forcément pensé avant mais c’est un fantasme devenu réalité pour les designers qui ont la possibilité de créer des objets flottants aux matériaux actuels, et de proposer une autre façon de rendre notre décoration moderne.

De la technologie décorative

La technologie se met donc au service de la décoration pour proposer des objets utiles mais surtout ludiques. Avec leur design futuriste, ces nouveaux accessoires créent une déco atypique, qui captive les regards et suscite la curiosité. Une tendance qui s’extirpe du monde scientifique, puisque, jusqu’à maintenant, ces objets étaient réservés notamment au domaine spatial. Pas étonnant donc que les objets en lévitation fassent un carton : ces derniers mois en effet, la décoration cosmique a plus que la cote dans nos intérieurs.

Qu’est-ce qui lévite ?

Cette tendance fait d’abord la part belle aux luminaires, et notamment aux lampes de table. La plupart de ces modèles en lévitation sont alimentés non pas par une batterie mais par un système d’induction, puisque les aimants, au contact de l’air, entraînent un champ électromagnétique. On trouve encore en lévitation des globes terrestres, des enceintes Bluetooth, des miniplantes, des horloges, des cadres photo etc., le tout souvent imaginé comme des installations artistiques minimalistes plus que comme des objets de décoration.

PANTONE 2021 : ILLUMINATING ET ULTIMATE GRAY PORTENT L’ESPOIR

Pantone a dévoilé non pas « la » mais « les » couleurs de l’année 2021. Il s’agit d’un gris et d’un jaune, symboles de force et d’optimisme. Pantone, le grand manitou des couleurs, a mis fin au suspense insoutenable qui anime chaque fin et début d’année. Après une année 2020 passée sous le signe du Classic Blue, 2021 a droit non pas à une mais à deux couleurs : l’Ultimate Gray et l’Illuminating. Après avoir sillonné le monde à la recherche des nouvelles tendances chromatiques, les experts de Pantone Color Institute ont tranché pour ces deux tonalités censées apporter réconfort et stabilité, après des mois éprouvants dus à la pandémie de Covid-19. Un vaste programme qui va rythmer les prochaines collections mode et déco…

Un message positif

Après une année 2020 très mouvementée, Pantone a voulu symboliser l’union de la force et de l’optimisme avec l’Ultimate Gray 17-5104 et l’Illuminating 13-0647. Deux couleurs pour le prix d’une qui portent un message d’harmonie et d’équilibre, comme le souligne Leatrice Eiseman, la directrice exécutive du Pantone Color Insitute, dans son communiqué officiel : « L’union de la nuance éternelle Ultimate Gray avec le jaune vif Illuminating exprime un message positif et intrépide. Pratique et inébranlable, mais à la fois chaleureuse et optimiste, cette association de couleurs nous apporte résilience et espoir. Nous avons besoin de nous sentir encouragés et inspirés, cela est essentiel à l’esprit humain. » Ce gris souris et ce jaune soleil sont donc à la fois durables et édifiants, intemporels et inspirants. Un mariage de couleurs qui prône l’optimisme, la résistance et la sérénité en ces temps difficiles et incertains. Le

message est on ne peut plus clair : 2021 sera une année ensoleillée !

Les associations déco

Ce n’est pas la première fois que Pantone mise sur un duo de couleurs. En 2016 déjà, le Serenity, un bleu grisé, et le Rose Quartz, un rose tendre, faisaient la paire ! En réitérant ce double choix, l’institut a souhaité donner à l’univers de la décoration et de la mode la possibilité d’exprimer à la fois des inspirations stimulantes et équilibrées.

Le jaune vif et joyeux représenté par l’Illuminating donnera du peps et de la vitalité à notre décoration, rehaussant également les associations un peu ternes. Solaire et chaleureuse, cette nuance est facile à distiller un peu partout dans la maison, par petites touches : sur les coussins, le linge de maison, les accessoires ou la vaisselle.

Quant à l’Ultimate Gray, un gris perle, il viendra contrebalancer cette couleur forte en donnant plus de douceur, de solidité et de sérénité à l’ensemble. Également facile à utiliser, cette tonalité s’invitera, elle, sur les canapés, les fauteuils et les assises molletonnées en général.

Focus : Le secret des couleurs Pantone

Mais comment Pantone crée toutes ces couleurs ? C’est Lawrence Herbert, l’instigateur du Pantone Color Institute, qui a eu l’idée d’un nouveau système visant à remplacer le principe de la quadrichromie, c’est-à-dire le CMJN (cyan, magenta, jaune et noir), en utilisant seulement les couleurs primaires et le noir pour les nuances. Il invente donc dix teintes de base comme le rubis, le transparent, le violet ou encore le vert, ainsi qu’un nouveau procédé qui consiste à mélanger les encres par le pressier avant d’imprimer. Une petite révolution qui permet d’obtenir une gamme plus riche et des résultats de précision.

DES ESPACES DE TRAVAIL BIEN PENSÉS

À l’heure où le télétravail est presque devenu la norme – crise sanitaire oblige –, les designers réinventent nos bureaux traditionnels pour les transformer en pièces multifonctions, pratiques et minimalistes.

Le confinement a bouleversé notre manière de travailler ! Du jour au lendemain, des millions d’actifs ont dû repenser l’aménagement de leur home sweet home pour se concocter un espace de travail digne de ce nom. Une enquête réalisée durant le premier confinement au printemps 2020 par l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) a démontré que les télétravailleurs avaient un fort besoin de bénéficier d’un espace dédié et fonctionnel pour être plus efficaces. À ce titre, le coin bureau devient un lieu à part et son aménagement doit donc s’adapter à cette tendance nomade, tout en prenant en compte les impératifs liés à l’exercice de son métier.

Le bon espace

Pour travailler dans de bonnes conditions depuis chez soi, l’espace bureau doit être aménagé dans un lieu où l’on se sent bien. Il doit être fonctionnel, c’est-à-dire vous permettre de vous concentrer, de téléphoner mais aussi éventuellement d’organiser des visioconférences.

Dans l’idéal, on investira une pièce à part de l’espace de vie. Si les mètres carrés manquent, on optimisera les recoins non utilisés, sous l’escalier par exemple. Pour gagner de la place ou dissimuler vos affaires de travail une fois votre journée terminée, vous pouvez également insérer une table escamotable ou coulissante dans un placard. Une fois les portes fermées, cette zone sera préservée des regards et vous pourrez ainsi différencier vie professionnelle et personnelle. Une autre astuce consiste à installer un claustra, un paravent ou tout autre objet décoratif qui vous permettra de cloisonner vos différents espaces.

Du mobilier modulable et hybride

La démocratisation du télétravail a justement flouté les frontières entre maison et vie professionnelle. Le temps où l’on séparait ces deux espaces est désormais révolu ! On fait une croix sur le bureau sédentaire avec l’unité centrale et toute la panoplie. Il est aujourd’hui mobile et modulable. Face à cette nouvelle donne, les produits hybrides ont le vent en poupe. Les sièges sont ergonomiques, le mobilier est modulaire et les appareils sont plus que jamais connectés pour pouvoir accéder à ses mails et ses dossiers aussi bien chez soi qu’en déplacement. Les assises s’adaptent à ces nouveaux usages (sièges hauts, fauteuil lounge…) et se règlent pour épouser au maximum les morphologies des différents utilisateurs. Ces bureaux nouvelle génération s’attachent surtout à optimiser les rangements, sans conteste les éléments les plus importants d’un coin de travail. Fini ici les tiroirs et les caissons apparents ! On dissimule tout pour un look 100 % design, sans pour autant sacrifier l’aspect fonctionnel. Les casiers se cachent sous le plateau ou s’intègrent carrément à l’intérieur ou sur les côtés du meuble. Cela donne des bureaux compacts, épurés et arrondis.

L’idée de génie ? Transformer son bureau en un autre meuble une fois sa journée de travail terminée. Certains se métamorphosent donc en petite bibliothèque, en mini-buffet ou en table de quatre personnes pour prendre les repas. D’autres ont poussé le concept encore plus loin en permettant de transformer son bureau en lit ! Un meuble tout en un idéal pour les étudiants, par exemple, qui vivent souvent dans de petits studios. Bref, le bureau se dématérialise complètement pour être à la fois partout et nulle part.

Focus : Lumière et couleurs, des éléments à ne pas négliger

Si l’espace de travail est en pleine révolution, certains éléments essentiels ne doivent pas être négligés. Des études récentes ont démontré que les couleurs, les matières et la lumière affectent sensiblement notre bien-être et notre capacité de travail. Ainsi, contrairement à ce que l’on peut penser, le blanc n’est pas un ton adapté car il augmenterait les risques de burn-out. À l’inverse, le vert apaise et stimule, le jaune encourage la créativité, le bleu booste la concentration et le rouge décuple l’énergie. Que ce soit sur le mobilier ou sur les murs, les couleurs alors permettent de créer une atmosphère adaptée à son activité et ses besoins.

La lumière est également une donnée primordiale. Autant que possible, c’est la lumière naturelle, celle du jour, qui doit rythmer les journées de travail et inonder l’espace bureau. C’est grâce à elle en effet que notre rythme circadien se régule. Interdiction donc d’organiser son bureau dans la pénombre ou trop loin d’une fenêtre. Sachez qu’un bon éclairage permet d’accroître de 20 % sa productivité !

LE MOBILIER PREND DES COURBES

Après des mois de confinement, la maison est plus que jamais devenue un refuge, un lieu où le réconfort et le cocooning ont désormais toute leur place. Les tendances déco se prêtent donc au jeu et prennent une autre tournure en proposant notamment du mobilier tout en rondeur et enveloppant.

En ces temps troublés, nos habitations ont gagné en quiétude en se métamorphosant en des lieux où il fait bon se retrouver. Accompagnant ce besoin de sérénité et d’accalmie, le design se met à la page pour proposer des objets toujours plus sécurisants et réconfortants. Dernière tendance en date : le mobilier courbé, tout en rondeurs et ultra-confortable. Les lignes galbées et plus féminines viennent en effet nous envelopper de leur douceur et de leur silhouette molletonnée, loin des modèles contemporains froids et minimalistes.

Arrondir les angles

Après la tendance géométrique et graphique de ces deux dernières années, nos intérieurs gagnent en douceur et font l’éloge des rondeurs. S’inspirant des styles des années 50, 60 et 70 – on pense notamment à la Egg Chair d’Arne Jacobsen ou à la Ball Chair d’Eero Aarnio –, les nouvelles collections de mobilier font la part belle aux formes arrondies et aux courbes qui créent un véritable cocon. Une invitation à la détente et à la convivialité qui contrecarre notre époque agitée. Probablement inspirée de la nature et notamment de l’astronomie, cette nouvelle tendance s’affiche surtout sur les fauteuils, les poufs et les canapés. Fini les lignes droites, les assises se muent en mobilier envoûtant, sophistiqué et protecteur. Les matières sont aussi capitonnées, moelleuses et cocooning. On retrouve également ces lignes voluptueuses un peu partout dans la maison : dans les accessoires de décoration, comme les miroirs, dans la vaisselle, sur les têtes de lit, les étagères et le petit mobilier comme les vitrines ou les tables basses. Tout s’y prête, pourvu que les formes se fassent enveloppantes!

Le confort avant tout

En misant sur les volumes, les formes arrondies et les textures molletonnées, les designers d’aujourd’hui proposent donc des pièces aux lignes minimalistes mais surtout dédiées au bien-être. Simples, cosy mais toujours élégants, les fauteuils se métamorphosent en accessoires de repos absolu. En cuir ou en tissu, les courbes sont rembourrées par des coussins qui sou- tiennent toutes les silhouettes. Les formes se font aussi plus relaxantes, à l’instar des sièges en corolle qui cartonnent depuis quelques mois, afin d’accentuer le côté « détente » de ce nouveau mobilier.

Plus classique mais totalement métamorphosée, la méridienne revient également en trombe dans nos intérieurs. La déco cocooning ne pouvait en effet pas faire l’impasse sur cet élégant canapé dédié à la lecture et au repos. À grand renfort d’oreillers et de tissus moelleux, ce classique, aussi indémodable que confortable, invite inévitablement à la paresse.

Focus : Le tubulaire, c’est dans l’air !

Enfin, le mobilier tubulaire fait son grand retour ! Né à la fin des années 20 sous la houlette de Marcel Breuer, il s’impose comme un véritable bouleversement design. Comme son nom l’indique, il inclut dans sa structure des tubes en métal (généralement de l’acier), un procédé révolutionnaire pour l’époque. Certains grands designers en font leur marque de fabrique, à l’instar de Le Corbusier, Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret qui créent toute une série d’assises (LC1, LC2, LC3 et LC4) avec des structures en acier chromé brillant ou laqué noir mat. Loin d’être démodé, le tubulaire fait un retour remarqué dans les collections actuelles. Il apporte une touche vintage et à la fois intemporelle aux décorations les plus léchées. On retrouve ces tubes en métal sur le cadre de lit, sur le piétement d’un bureau en bois, sur la table basse du salon, le meuble TV et, bien sûr, sur les pieds des fauteuils et des canapés.