Localand

À chaque situation son matériel de location !

Spécialisée dans la location de matériel BTP, machines, outillage, et vente de granulats, pour professionnels et particuliers, LOCALAND à Soustons et Capbreton vous accompagne dans vos projets de construction, rénovations ou aménagements. Toujours dans le souci de vous satisfaire, Maël Kerloc’h et toute son équipe sont à votre écoute. La capacité du parc de location permet de proposer une large gamme d’engins. LOCALAND est le partenaire de vos projets !

Dedans, dehors, bichonnez votre maison !
Entre plaisirs de jardinage et travaux de bricolage, simplifiez-vous la vie. Il y a la solution idéale pour s’attaquer au nettoyage !
Comprendre vos besoins, c’est aussi être en mesure de proposer une gamme complète de produits pour la remise en état de vos moquettes, parquets, carrelages, margelles de piscine, terrasses… Nos autolaveuses et ponçeuses accomplissent en un temps record un nettoyage parfait. Une qualité de performance des produits nettoyants vous offre un rendu très satisfaisant dans les moindres recoins. Tâches et rayures disparaissent sans laisser de traces.
Pour un meilleur confort de manipulation LOCALAND vous propose des conseils techniques de professionnels.
Bien choisir !
Pour combiner les travaux d’extérieur à tous vos projets d’aménagements LOCALAND propose de la terre végétale. À ceci s’ajoutent un vaste choix de minéraux, cailloux, graviers d’ornement, remblais, sable… Vous pouvez alors jouer avec les coloris pour créer l’originalité. Découvrez davantage de produits sur nos deux sites de Soustons et Capbreton.
À vous de décider ! Livraison sur chantier ou à domicile, tout est possible !
Tout au long de l’année, une équipe de professionnels est à votre service pour des locations de matériel à la journée ou la ½ journée. Indispensable, afin d’assurer la meilleure mise à disposition, nous vous recommandons de réserver à l’avance. Outre la location du matériel, en ce qui concerne la prise en main des différentes machines, nos techniciens vous indiquent les instructions d’emploi et vous proposent même une démonstration d’utilisation.


Professionnels et Particuliers
Locations sableuse Hydrogommeuse, mini-pelles, télescopiques, chargeurs, camion nacelle et nacelle automotrices…, autolaveuses, outils et matériel de professionnels sciage, ponçage et tous travaux du sol au plafond en intérieur et extérieur.
Pour votre bien-être et dans le respect de l’environnement, LOCALAND témoigne le savoir-faire d’une entreprise familiale de proximité.

L’intégralité de la gamme et les nouveautés sur : www.localand-40.com

Localand Soustons
Avenue de Cramat
05 58 41 58 41 – Fax : 05 58 41 29 31
localand40@orange.fr

Localand Capbreton
35 rue de la Palinette, ZA les 2 pins
05 58 47 99 99 – Fax : 05 58 47 99 87
localand2@orange.fr

Conseils d’expert pour bien régler son climatiseur

En été, régler convenablement sa clim est essentiel pour des raisons de confort thermique comme pour des questions de consommation énergétique. Ce réglage peut toutefois s’avérer un véritable casse-tête. Vous vous réjouissez des beaux jours qui arrivent… mais pas des températures caniculaires. Il fait si chaud que vous passez vos mois d’été cloîtré à l’intérieur, prostré sur le canapé et volets fermés. Un système de climatisation peut alors être une solution efficace… à condition de bien savoir le faire fonctionner. Suivez les recommandations de notre expert pour optimiser l’efficacité de votre climatiseur et garder votre maison fraîche malgré la chaleur estivale.

Quel appareil choisir ?
Avant même de s’intéresser aux réglages, il convient de choisir un climatiseur adapté à son logement et à ses besoins. L’un des éléments déterminants est de sélectionner le bon dimensionnement selon la taille de la pièce à climatiser.
« Généralement, pour une hauteur sous plafond standard de 2,50m avec une isolation de type années 1980-1990, on prend une puissance d’environ 80 watts par m2 » recommande Joachim Pommeret. Par exemple, pour une chambre de 10 m2, mon appareil doit pouvoir restituer 800 watts. Si l’on choisit un appareil moins puissant, on lui en demandera trop et il va s’user prématurément. Idem avec un climatiseur trop puissant, qui se mettra en permanence en arrêt, ce qui finira par l’endommager. « En revanche, dans les maisons récentes qui, construites selon les normes de la RT2012, sont donc mieux isolées, on sera plutôt sur un ratio de 40 à 50 watts par mètre carré ». Autres paramètres à prendre en ligne de compte : l’exposition du bâtiment et la surface vitrée. Dans une pièce de style véranda, le soleil va taper plus fort et il faudra donc un appareil plus puissant.
Quelle est la température idéale ?
Trop souvent, les usagers règlent leur climatiseur sur l’option la plus froide possible, sans se soucier de la température extérieure. Cette erreur très commune peut avoir des conséquences sur votre bien-être mais aussi sur votre consommation d’énergie et donc votre facture.
Le bon réglage ? « En journée, on évite d’avoir un décalage de plus de 6 ou 7 degrés par rapport à l’air extérieur », explique Joachim Pommeret. « Cela permet d’éviter un changement trop brutal ». Ainsi, s’il fait 35 °C dehors, on règle notre climatiseur au plus froid sur 28 °C. Mieux vaut ne pas risquer un choc thermique désagréable et gâcher vos vacances d’été avec un gros rhume ! La nuit, même s’il est difficile de dormir lorsqu’il fait trop chaud, on évitera de programmer son appareil en dessous de 3 ou 4 degrés par rapport à la température extérieure. Cela suffira à vous assurer un bon confort.
Où placer mon climatiseur ?
Pour que votre système refroidisse vos pièces le plus efficacement possible, la circulation de l’air ne doit pas être entravée. On ne place donc pas de meuble – bibliothèque, placard… – devant son climatiseur pour ne pas gêner la diffusion du froid.
Enfin, même si cela semble évident, veillez à bien fermer vos portes et ouvertures lorsque vous allumez votre climatiseur. Sinon, cela reviendrait littéralement à jeter votre argent par les fenêtres !

L’éco-prêt à taux zéro voit plus grand 

Pour inciter les ménages à calfeutrer leur logement et à en finir avec les courants d’air, l’État a renforcé le dispositif de l’éco-prêt à taux zéro. Tour d’horizon des changements.
À chaque nouvelle loi de finances, ses ajustements de dispositifs existants. Et la mouture 2019 ne fait pas exception à la règle ! Entre autres modifications, le législateur a notamment prorogé l’éco-prêt à taux zéro, dit éco-PTZ, jusqu’en 2021. L’occasion, au passage, d’élargir un peu plus ce crédit à taux nul destiné à financer vos travaux de rénovation énergétique. On fait le point.

Les bénéficiaires potentiels
À l’inverse d’une kyrielle de subventions soumises à des conditions de ressources, l’avantage de ce programme est qu’il est ouvert à tous les propriétaires, occupants ou bailleurs, indifféremment de leurs revenus. Même les copropriétaires y ont droit depuis 2014, à travers l’octroi d’un prêt collectif. Quant aux foyers modestes, ils peuvent coupler les aides du programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat avec un microcrédit accompagné, afin de financer à un taux nul le reste à charge de leurs travaux. Enfin, l’éco-prêt peut aussi se cumuler avec le crédit d’impôt transition énergétique.
Côté logement, en revanche, il s’agit ici de cibler les habitations les moins bien isolées et par conséquent les plus anciennes. C’est pourquoi l’éco-PTZ ne concernait jusqu’à présent que les résidences principales construites avant 1990. Mais c’était compter sans la loi de finances pour 2019 qui met ce principe aux oubliettes ! À compter du 1er juillet 2019, ce dispositif sera ouvert « à tous les logements achevés depuis plus de deux ans ».
Moins de travaux à prévoir
Le point le plus fâcheux de l’éco-prêt concerne le chantier. Pour bénéficier de ce coup de pouce, les ménages avaient auparavant trois possibilités. D’abord, réaliser un bouquet de travaux, en combinant au moins deux des six catégories suivantes : isolation thermique de la toiture, des murs donnant vers l’extérieur, des portes et des fenêtres, installation ou remplacement d’un chauffage, d’une production d’eau chaude sanitaire ou d’un système utilisant les énergies renouvelables.
Seconde option : choisir d’atteindre un certain niveau de « performance énergétique globale ». Il s’établit à 150 kWh/m² par an si votre consommation d’énergie était de plus de 180 kWh/m² annuels avant chantier ou de 80 kWh/m² par an si elle était de moins de 180 kWh/m². Dernière possibilité : procéder à des travaux de réhabilitation du système d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie.
À partir du 1er mars 2019, la condition de bouquet de travaux est cependant supprimée ! La réalisation d’un seul de ces chantiers permet donc également de prétendre à cette aide. De plus, dès le mois de juillet, l’isolation des planchers bas sera elle aussi prise en compte.
Dans tous les cas, rappelons qu’il faut faire appel à une entreprise labellisée RGE (« reconnu garant de l’environnement ») pour réaliser ces rénovations.

La question du remboursement
Le montant de ce crédit à taux nul peut atteindre 30 000 € maximum. Et alors qu’il fallait le rembourser sur dix ou quinze ans, la durée d’emprunt sera uniformisée à quinze ans pour tous les éco-prêts en juillet. La demande peut d’ailleurs être faite en même temps que celle d’un crédit classique visant à acheter un logement ancien. La proposition d’éco-PTZ de la banque sera alors intégrée à l’offre globale.
Bien qu’un seul éco-prêt puisse être accordé par logement, rappelons enfin qu’il est possible d’obtenir une enveloppe de financement complémentaire lorsque le premier chantier était d’un montant moindre que le plafond légal. Néanmoins, à partir de juillet, il faudra attendre cinq ans, et non plus trois, après la fin des travaux précédents pour y prétendre.
À savoir : pour tout renseignement, vous pouvez contacter un conseiller de la plateforme officielle Faire (anciennement Rénovation info service) au 0 808 800 700 (prix d’un appel normal).

Psycho test : Avez-vous la main verte ?

Plantes et fleurs habillent nos intérieurs, nos terrasses ou nos jardins et nombreux sont ceux qui les trouvent esthétiques ou même relaxantes. Mais pour en posséder, encore faut-il être capable d’en prendre soin. Avec ce test, découvrez si vous avez la main verte…

Gardening - Gardener Planting Pansy With With Flowerpots And Tools

1/ Vous êtes plutôt…
A/ Salopette et chapeau de paille
B/ Jean boy-friend et chapeau melon
C/ Jupe crayon et lunettes de soleil

2/ Dans votre salon, il y a…
A/ Cinq grands pots en terre cuite contenant des plantes vertes
B/ Deux petits pots de fleurs en plastique
C/ Un bouquet de fleurs dans un vase en verre

3/ Quand vous occupez-vous de vos plantes d’intérieur ou de votre jardin ?
A/ Tous les jours
B/ Tous les week-ends
C/ Deux fois par mois, voire moins

4/ Quel jardin vous fait le plus rêver ?
Choisissez parmi ces 3 images.

5/ Vous préférez que vos mains soient en contact avec…
A/ De la terre
B/ De l’eau
C/ Des cailloux

6/ Pour votre anniversaire, vos proches vous offrent un bonsaï de votre âge…
A/ Je cherche toujours la place idéale pour ce petit trésor !
B/ Quelle belle attention, c’est original !
C/ J’aurais préféré qu’ils m’invitent au restaurant !

7/ Dans votre jardin, que ressentez-vous ?
A/ De la joie
B/ De la sérénité
C/ De l’ennui
8/ Quel salon préférez-vous ?
Choisissez entre ces 3 images…

9/ Parmi ces trois mots, lequel décrit le mieux une plante pour vous ?
A/ Vie
B/ Nature
C/ Forêt

10/ Lors d’un voyage en Chine, vous découvrez une nouvelle variété de fleurs…
A/ Je les admire longuement, malheureusement, elles risquent de ne pas survivre dans mon jardin
B/ J’achète ces fleurs en magasin pour les planter dans mon jardin
C/ Je prends ces fleurs en photo, elles sont jolies tout de même

11/ Les plantes, vous les préférez…
A/ Dans la terre
B/ Dans un pot
C/ En plastique

12/ Le sol idéal dans un jardin, c’est…
A/ Du gazon naturel
B/ Un plancher naturel
C/ Du gazon synthétique

Vos résultats
Majorité de A : Vous avez la main verte !
Les plantes n’ont absolument aucun secret pour vous. Non seulement vous aimez prendre soin de la végétation, mais, en plus, vous avez un feeling indéniable pour faire pousser vos protégées et les aider à s’épanouir. Vous ne laissez périr aucune de vos petites merveilles et toutes se portent le mieux du monde. Aucun doute, vous êtes fait(e) pour cela.

Majorité de B : Vous aimez les plantes, mais elles ne vous le rendent pas !
Vous aimez profondément la nature et la zénitude qu’elle vous procure. Pourtant, même si vous appréciez la compagnie des plantes, celles-ci ne vous rendent pas toujours le fruit de vos efforts. Malgré tous vos soins, vous maîtrisez mal l’art du jardinage et rencontrez toutes les difficultés du monde à faire fructifier votre petit lopin. Un conseil, misez sur les variétés robustes, comme les cactus et les succulentes qui demandent très peu de soins.

Majorité de C : Pas le moindre atome crochu entre vos plantes et vous !
Vous n’aimez pas vous occuper de votre jardin. La nature, c’est sympa, mais vous vous ennuyez vite parmi tous ces végétaux immobiles et muets. Vous ne voyez pas l’intérêt de passer des heures à jouer du sécateur. Vous préférez occuper votre temps autrement, et c’est votre droit. Les fleurs ne vous en voudront pas, elles doivent être aimées pour être bien soignées. Rassurez-vous, il y a d’autres moyens de profiter de la nature, en se baladant par exemple !

Un coach pour ma déco

Refaire les peintures, changer le carrelage ou réagencer le mobilier… Avoir des projets de décoration, c’est bien mais les réussir, c’est mieux ! Pour être certain de ne pas vous tromper, faites appel à un coach déco.
Le bon goût en matière de décoration n’est pas un talent inné chez tout le monde. S’il est facile de savoir de quoi on a envie, choisir les bonnes couleurs, les bons tissus ou les motifs adéquats se révèle parfois être une tâche plus absconse. Ainsi, il y a encore quelques années, les quidams mal à l’aise avec la notion de décoration n’hésitaient pas à faire appel à un tiers. Mais aujourd’hui, avec la démocratisation des émissions télévisées sur le sujet, la tendance du do-it-yourself (« à faire soi-même ») et la crise, il est rare de confier cette besogne à un spécialiste. Pourtant, l’aide d’un professionnel permet non seulement d’éviter les erreurs ou les fautes de goût mais aussi de gagner du temps.

salon parquet

Un accompagnateur
Nous passons de plus en plus de temps à la maison et se sentir bien chez soi est une évidence. Cette quête de la quiétude passe en partie par le style et l’ambiance de son intérieur. Pour ceux qui n’ont pas la décoration dans la peau, un coach déco peut être une solution.
Mais n’attendez pas de lui qu’il fasse tout à votre place car son rôle est avant tout de vous accompagner dans votre démarche. À l’inverse d’un décorateur qui transforme votre home sweet home et s’occupe du suivi du chantier, un coach déco analyse vos besoins et vous conseille dans vos choix de décoration. Son but est de vous affranchir des diktats de la mode en matière d’habitat et de vous inculquer les règles essentielles en ce qui concerne la sélection des couleurs et l’agencement de l’espace.
Quelles prestations pour quels prix ?
Selon vos attentes, le coach déco peut réaliser des croquis ou des schémas pour créer chez vous l’ambiance de vos rêves. Il peut élaborer un plan pour réaménager votre intérieur, le rendre plus lumineux ou tout simplement plus fonctionnel. À distance ou directement à domicile, il vous accompagne dans votre projet. Mais faire appel à un professionnel a un coût non négligeable. Sachez que les honoraires des coachs déco sont libres car il n’existe aucune réglementation en la matière. Si les tarifs dépendent des prestations, ils oscillent généralement entre 50 et 150 € de l’heure. Souvent les spécialistes proposent toutefois des forfaits plus intéressants. Attention tout de même : la profession non plus n’est pas réglementée et mieux vaut être vigilant dans le choix de votre coach.

ADRESSES UTILES

ADIL
Agence Départementale pour l’Information sur le Logement
www.anil.org
Cette association a pour mission d’informer gratuitement et au cas par cas, toute personne souhaitant acquérir un logement. Elle donne des informations d’ordre juridique, fiscal, financier et peut proposer un diagnostic déterminant la capacité d’emprunt des personnes

7, rue Camy
64000 PAU – 05.59.02.26.26


1, rue Ulysse Darracq
64100 BAYONNE – 05.59.59.11.00


125, rue Martin Luther King
40000 MONT DE MARSAN – 05.58.46.58.58


14, avenue du Sablar
40100 DAX – 05.58.91.00.11

ANAH
Agence Nationale de l’Habitat
www.anah.fr
L’Anah est un établissement public d’État créé en 1971. Elle a pour mission de mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés existants. Pour atteindre cet objectif, elle encourage l’exécution de travaux en accordant des subventions aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs de logements locatifs et aux copropriétaires. Sa vocation sociale l’amène à se concentrer sur les publics les plus modestes.
Bd Tourasse – 64000 PAU – 05.59.80.87.04
351, bd St Médard – BP 369
40012 MONT DE MARSAN – 05.58.51.31.78

CAPEB
Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment
www.capeb.fr
La CAPEB est l’organisation professionnelle représentative des 380 000 entreprises artisanales du bâtiment.
87 Avenue d’Espagne
64600 ANGLET – 05.59.63.23.81

CAUE
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
www.fncaue.asso.fr
C’est un organisme départemental créé à l’initiative du Conseil général et des services de l’État dans le cadre de la loi sur l’architecture de 1977. Investi d’une mission de service public, le CAUE est présidé par un élu local.
Pour les particuliers qui désirent construire ou rénover, son rôle est de les conseiller afin d’assurer la qualité architecturale des constructions et leur bonne insertion dans le site environnant.

4, place reine Marguerite
64000 PAU – 05.59.84.53.66


2, allées des Platanes
64100 BAYONNE – 05.59.46.52.62

Chambre FNAIM
Fédération Nationale des Agents Immobiliers
www.experts-fnaim.org
Première organisation des professionnels de l’immobilier, la FNAIM a pour vocation de défendre les intérêts des professionnels de l’immobilier et de leurs clients. A ce titre, elle fournit une large gamme de prestations pour développer l’éthique, la compétence et le professionnalisme de ses adhérents dans le but d’accompagner et de sécuriser les projets immobiliers de ceux qui leur font confiance.
Ce syndicat regroupe aujourd’hui 12 000 agences exerçant 13 métiers différents, spécialistes de la transaction et de l’administration de biens, mais aussi de l’immobilier d’entreprise, de l’aménagement foncier, du diagnostic technique ou de l’expertise…
1, rue Donzac – 64100 BAYONNE
05.59.25.49.21

CILSO
Comité Interprofessionnel du Logement du Sud-Ouest
www.actionlogement.fr
Partenaire de la politique sociale des entreprises, CILSO est le garant de l’investissement Action Logement (participation des employeurs à l’effort de construction) qui lui est confié.
Il contribue au développement des entreprises en facilitant le logement de leurs salariés et en les accompagnant dans leur parcours résidentiel. Il propose des prêts immobiliers à taux préférentiel (travaux, accession résidence principale ou investissement locatif) et finance, auprès de bailleurs publics et privés, des programmes locatifs offrant un accès prioritaire aux salariés de ses clients.
Chambre de Commerce – 1, rue Donzac – BP 319
64103 BAYONNE cedex – 05.59.59.09.40

CLCV
Consommation Logement Cadre de Vie
Association nationale de défense des consommateurs et usagers. Organisation indépendante créée en 1952 et qui possède les agréments suivants :
Association nationale de consommateurs
Association nationale de protection de l’environnement
Association nationale d’éducation populaire
Association éducative complémentaire de l’enseignement public
Association représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique
Membres de la commission nationale de concertation, au titre des organisations nationales représentatives des locataires (élus dans plus de 400 conseils de locataires).
Points d’accueil :
CLCV Landes
10, rue de Puyo – 40180 SEYRESSE (Dax)
06.88.84.70.74 – clcvlandes@orange.fr
www.clcvlandes.fr
CLCV Bayonne
2, avenue Jouandin – 64100 BAYONNE
05.59.50.06.68 – clcv-cdl@numericable.fr

CNL
Caisse Nationale du Logement
www.cnl.gov.dz
Établissement public à caractère industriel et commercial, créé en 1991 et placé sous la tutelle du Ministre chargé de l’habitat et de l’Urbanisme. Ses missions : gérer les aides et les financements de l’Etat en faveur de l’habitat, notamment en matière de promotion du logement à caractère social, de loyers, de résorption de l’habitat précaire, de restructuration urbaine, de réhabilitation et de maintenance du cadre bâti. Promouvoir toutes formes de financement de l’habitat et notamment du logement à caractère social, par la recherche et la mobilisation de sources de financement autres que budgétaires. Réaliser toutes études, enquêtes et recherches liées à l’habitat, apporter son expertise technique et financière aux institutions publiques et organismes concernés et favoriser les actions d’informations et d’échanges d’expériences et de rencontres pour la promotion et le développement de l’habitat.

COL
Comité Ouvrier du Logement
www.le-col.com
Cette société coopérative de production d’Hlm créée en 1951, a permis à plus de 5 000 familles de se loger.
C’est une société à capital variable fondée sur les principes coopératifs de démocratie et de transparence, à l’intérieur de laquelle chaque accédant ou locataire devient coopérateur et peut ainsi participer à la vie de la société.
Véritable généraliste de l’habitat, même si l’accession reste son coeur de métier, interlocuteur privilégié des collectivités, le COL exerce trois métiers complémentaires : aménageur foncier, promoteur-constructeur, gestionnaire immobilier.
73, rue Lamouly – 64600 ANGLET
05.59.52.32.15 – infos@le-col.com

HLM
Habitat Sud Atlantic
2, chemin Abbé Edouard Cestac – 64100 BAYONNE – 05.59.58.40.00

UFC
Union Fédérale des Consommateurs
Que choisir
www.quechoisir.org
Association de défense du consommateur créée en 1951. Les missions de l’association locale : aider ses 1200 adhérents à régler leurs 500 litiges/an avec des professionnels. Les représenter auprès des commissions locales et départementales. Effectuer des enquêtes et communiquer (bulletin, radio, TV).
9, rue Ste Ursule – 64100 BAYONNE
05.59.59.48.70

UNPI
Union Nationale de la Propriété Immobilière
www.unpi.org
Créée en 1893 par des propriétaires immobiliers privés qui se regroupent pour défendre leurs intérêts communs, l’Union Nationale de la Propriété Immobilière, est une Fédération, association loi 1901, au service de la propriété immobilière privée. L’UNPI à travers son réseau de 120 chambres syndicales de propriétaires et copropriétaires rassemble aujourd’hui près de 200.000 adhérents.
3 Bis Rue Aristide Briand – 64100 Bayonne
05.59.55.33.87